Aller au contenu principal

Les défaites cuisantes des candidats pro-Kremlin à Moscou

Par Nora Jaafar, Publié le 09/09/2019 à 10:42, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les candidats pro-Kremlin ont subi des pertes importantes lors d’une élection municipale à Moscou à la suite d’une campagne électorale stratégique menée par l’opposition, ont rapporté les agences de presse russes ce lundi.

 

Après le recensement des votes, les candidats soutenus par le parti au pouvoir, Russie Unie, ont perdu contre l’opposition dans 20 des 45 districts électoraux de la ville.

 

Les candidats communistes, indépendants et libéraux ont obtenu des victoires considérables contre les alliés de la Russie Unie, apportant plus de diversité politique à l’assemblée.

 

Les communistes ont remporté 13 sièges, alors qu’ils en avaient que cinq auparavant.

 

Le parti libéral Iabloko a remporté trois sièges, et un candidat indépendant soutenu par le parti a obtenu un autre siège. Le parti de gauche Just Russia a également remporté trois sièges alors qu’il n’en avait aucun auparavant.

 

Les députés pro-Kremlin, candidats de Russie Unie et indépendants soutenus par le parti, avaient occupé 38 sièges à l’Assemblée après les précédentes élections en 2014.

 

Aucun candidat ne s’est présenté sous sa bannière cette année, car le parti est profondément impopulaire.

 

Neuf anciens députés de Russie Unie ont conservé leur siège après s’être présentés comme indépendants, mais le chef du parti à Moscou, Andrei Metelsky, a perdu sa réélection.

 

« Nous allons corriger nos erreurs », a déclaré Metelsky à l’agence de presse RIA Novosti.

 

Valeriya Kasamara, directrice adjointe de l’École supérieure d’économie, une université de premier plan, a également été une grande perdante. Elle était considérée comme une candidate pro-Kremlin et ses affiches étaient visibles dans toute la ville.

 

L’un des étudiants de l’université, un partisan de la Marine, fait actuellement face à des accusations criminelles pour son populaire blogue vidéo politique après avoir pris part à des manifestations.

 

En outre, 13 candidats qui étaient théoriquement indépendants, mais qui auraient été soutenus par la Russie Unie ont été élus.

 

Il s’agissait notamment de Maria Kiselyova, nageuse olympique synchronisée et commentatrice des sports à la télévision, et de Natalya Metlina, présentatrice sur la chaîne de télévision du ministère de la Défense Zvezda.

 

Trois autres candidats, qui détenaient des sièges de Russie Unie au Parlement précédent, ont été élus, mais représentent cette fois un mouvement pro-Kremlin appelé My Moscow.

 

Après que ses alliés ont été bannis du vote, le principal chef de l’opposition Alexei Navalny a mis en avant un plan « Smart Voting » appelant les Moscovites à soutenir ceux qui avaient le plus de chances de battre les candidats pro-Kremlin, dont beaucoup sont communistes.

 

Le taux de participation a été légèrement plus élevé que lors des sondages précédents en 2014, avec un peu plus de 21 %.

Tout savoir sur la forme longue de Covid-19

Fatigue persistante, difficultés à respirer, pertes de mémoire, défauts de coordination... Le Covid long entraîne une fatigue immense chez celles et ceux qui en souffrent. Mais d’où vient-il ? Comment...

Les vaccins chinois de nouveau critiqués

Ce mercredi 23 juin, le New York Times a publié une longue enquête sur les vaccins chinois. Selon le quotidien, qui rappelle que plus de 90 pays utilisent des doses en provenance de Chine, ces nations...

Espagne : le créateur de l'antivirus McAfee retrouvé mort dans sa cellule de prison

Ce mercredi soir, l’entrepreneur technologique John McAfee a été retrouvé mort dans une prison de Barcelone. Cette information annoncée par la presse locale a été confirmée par le département catalan ...

Les éoliennes sont-elles efficaces ?

Le monde dispose d’un mix énergétique qui repose pour beaucoup sur les combustibles fossiles et le nucléaire, une énergie certes décarbonée, mais dont les déchets restent un fardeau pour les génératio...

Un chercheur marocain contribue à la découverte des «plus récentes empreintes de dinosaures»

Une équipe internationale de chercheurs, dont le scientifique marocain Abdelouahed Lagnaoui, a découvert les «plus récentes empreintes de dinosaures d’Angleterre». Cette dernière a découvert les empre...

Le Maroc participera à Sea Breeze 2021

Après l’African Lion, le Maroc participera à Sea Breeze 2021, du 28 juin au 10 juillet prochain. En effet, la Marine royale a été invitée par les États-Unis à participer à ce grand exercice militaire ...