Aller au contenu principal

Le monstre du Loch Ness n'est finalement qu'une grosse anguille

Selon les scientifiques, les créatures à l’origine de la vieille légende du monstre du Loch Ness pourraient être de grosses anguilles.

Par Khansaa Bahra, Publié le 06/09/2019 à 10:03, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Ce jeudi, Pr Neil Gemmell, chercheur néo-zélandais parti à la poursuite de « Nessie », a présenté les résultats d’une étude menée par une équipe internationale de chercheurs venant des universités d’Otago, de Canberra, de Copenhague, de Californie, de Higlands and Islands, de Hull et du Laboratoire d’écologie alpine de Grenoble.

 

Les chercheurs ont tenté de répertorier toutes les espèces vivantes du lac en extrayant leurs ADN de plusieurs échantillons d’eau.

 

« L’étude de l’ADN environnemental permet de mieux comprendre comment fonctionne un écosystème comme celui d’un lac », explique Pierre Taberlet, fondateur du Laboratoire d’écologie alpine (Leca) à Grenoble.

 

Après de nombreuses analyses, les scientifiques ont découvert la présence d’environ 3 000 espèces dans les eaux profondes du loch écossais. Ils ont exclu la présence de gros animaux qui seraient à l’origine des récits d’un monstre.

 

La plupart des créatures étaient très petites et, bien qu’elles aient détecté l’ADN de porcs, de cerfs, d’épinoches et d’humains, il n’y avait pas de monstres. Le professeur Neil Gemmell, qui a dirigé l’étude, a déclaré qu’il ne pouvait pas exclure une théorie selon laquelle les anguilles dans le loch auraient atteint une trsè grande taille.

 

« Les anguilles sont très abondantes dans le loch Ness, et de l’ADN d’anguille a été retrouvé dans presque tous les endroits étudiés », a-t-il conclu.

Voici comment se rendre en Grèce depuis le Maroc

En 2020, très peu de vacanciers se sont risqués à voyager hors de leurs frontières pour les vacances d’été. Un an plus tard, alors que les campagnes de vaccination vont bon train, les pays européens s...

Santé : des agences régionales remplaceront les directions régionales

Dans son édition de ce jeudi 17 juin, le journal arabophone Al-Akhbar rapporte que Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, envisage de limoger tous les directeurs régionaux de la santé. Cette démarche...

En 20 ans, Wikipédia a révolutionné la diffusion du savoir

Une encyclopédie est un ouvrage qui tente de synthétiser les connaissances à un moment précis. Avant l’ère d’internet, ces fameuses encyclopédies faisaient parfois plusieurs volumes et coûtait une for...

Covid-19 : attention à la hausse des cas de contamination

Alors que le Maroc risque de voir sa campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 suspendue...

Marhaba : première traversée Sète-Tanger Med

Ce mercredi soir, un bateau a quitté le port de Sète dans le sud-est de la France dans le cadre de l’opération Marhaba 2021, lancée suite aux instructions royales concernant l’accueil des Marocains ré...

RAM : lancement imminent de vols additionnels en provenance de huit villes européennes

Dans un message publié ce jeudi 17 juin sur son compte Twitter, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé «le lancement imminent de vols additionnels» en provenance de huit ville...

lebief.ma - banniere-covid