Aller au contenu principal

Soudan : Bachir risque 10 ans de prison pour corruption

Par H.L.B, Publié le 02/09/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Après avoir avoué devant le tribunal de Khartoum, qu’il avait reçu 25 millions de dollars américain du prince Mahamed Ben Salman (MBS), le dirigeant soudanais évincé, Omar Al-Bachir, risque au moins 10 ans de prison s’il est reconnu coupable de corruption.

 

L’ancien dirigeant a comparu samedi devant le tribunal lors de la troisième session de son procès. Debout dans une cage, l’ancien chef de 75 ans a avoué avoir reçu 25 millions de dollars de MBS qui ne voulait pas être associé à l’argent envoyé vers le Suodan, en espèces par un jet.

 

« Mon directeur de bureau... a reçu un appel du bureau du prince héritier Mohamed Ben Salman lui annonçant qu’un “message” lui sera envoyé dans un jet privé, » a-t-il déclaré au juge Al-Sadiq Abdelrahman.

 

« On nous a dit que le prince héritier ne voulait pas que son nom apparaisse, c’est-à-dire qu’il soit lié à la transaction », a-t-il expliqué, ajoutant que si les fonds étaient déposés à la banque du Soudan ou au ministère des Finances, il aurait fallu identifier le dépositeur.

 

L’ancien dirigeant a été reconnu coupable d’acquisition illégale de richesses et pourrait être condamné à une peine d’emprisonnement d’au moins dix ans.

 

Un enquêteur avait précédemment déclaré à la cour que Bachir avait reçu 90 millions de dollars en espèces de la part de la famille royale saoudienne.

 

Ces révélations pourraient détériorer les relations entre le Soudan et l’Arabie Saoudite à un moment où le royaume a commencé à soutenir le pays africain avec des d’importants dons financiers. L’Arabie saoudite et son allié, les Émirats arabes unis, ont commencé à honorer leur promesse de fournir une aide de 3 milliards de dollars au Soudan.

 

Bachir a été destitué du pouvoir au début du mois d’avril, après 30 ans de règne. Les enquêteurs ont découvert dans sa résidence 6,9 millions d’euros, 351 770 dollars américains et 5,7 millions de livres soudanaises.


  • Partagez

Jugés trompeurs, des tweets de Trump signalés par Twitter

Ce mardi 26 mai, Twitter a signalé pour la première fois des tweets du président américain, Donald Trump. En référence au vote par correspondance en Californie en marge des futures élections président...

Le fort engagement du Maroc en faveur d’une Afrique nouvelle

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’Afrique, le continent, confrontée à une...

L’OMS suspend les essais cliniques sur l’hydroxychloroquine

Ce lundi 25 mai, l’Organisation mondiale de la santé a annoncé avoir suspendu «temporairement» les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine, par mesure de précaution. Cette annonce intervient quelqu...

Le Maroc remporte 3 médailles d’or au salon Euroinvent

Le Maroc a décroché trois médailles d’or lors du Salon européen de l’innovation Euroinvent, qui s’est tenu à distance dans la ville d’Iasi en Roumanie, du 21 au 23 mai. L’École marocaine des sciences ...

Réouverture des frontières espagnoles aux touristes étrangers

Samedi 23 mai, Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, a déclaré que son pays rouvrira ses frontières aux touristes étrangers à partir du 1er juillet. «Je vous annonce qu’à partir du mois de juillet...

Les États-Unis se retirent du traité de sécurité Ciel ouvert

Ce jeudi 21 mai, le président américain Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis du traité "Ciel ouvert" (Open Skies), accusant la Russie de l’avoir violé. Ce traité, signé par 34 pays et entr...