Aller au contenu principal

Manifestations à Rabat pour la libération des détenus du Hirak

Par Khansaa Bahra, Publié le 22/04/2019 à 10:13, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Des centaines de personnes ont défilé dimanche 21 avril dans la capitale marocaine pour réclamer la libération des détenus du Hirak et dénoncer le verdict en appel prononcé le 4 avril dernier.

 

Le Hirak a vu le jour en octobre 2016 après la mort d’un vendeur de poissons, broyé dans une benne à ordures en tentant de s’opposer à la saisie de sa marchandise. Les leaders de ce mouvement de protestation qui a secoué la région du Rif en 2016-2017, avaient écopé des peines allant jusqu'à 20 ans d'emprisonnement. Un verdict jugé injuste par la société civile. 

 

La Cour d’appel de Casablanca a confirmé début avril les peines de 42 membres du Hirak, accusés de visées séparatistes par le pouvoir. Nasser Zefzafi, le leader charismatique du mouvement rifain, inculpé pour atteinte à la sûreté de l’État a écopé de vingt ans de prison ferme.

 

« Ils sont innocents, il faut les libérer, car ce sont des détenus politiques, ils défendent les droits de l’homme ; les malfaiteurs sont au Parlement, au gouvernement, ce sont eux qui doivent aller en prison, et non pas Nasser Zefzafi et ses amis », annoce Abdelhak, un militant .

Comment affronter le quotidien avec plus de confiance ?

De nature, l’être humain affronte son quotidien avec beaucoup d’hésitation et d’incertitude. Et si mon réveil ne sonne pas ? Et si j’arrive en retard à mon entretien d’embauche ? Et si je ne décroche ...

Covid-19 : le gouvernement impose de nouvelles restrictions

En raison de la recrudescence des cas de contamination et de décès liés à la Covid-19, le gouvernement marocain a décidé de durcir davantage les mesures restrictives en vigueur. Les nouvelles disposit...

Covid-19 : la vaccination contre la saturation imminente des hôpitaux

Le taux d’occupation des lits de réanimation consacrés aux patients souffrant de la Covid-19 est pa...

Fermeture de plusieurs établissements pour violation de l’état d’urgence sanitaire

Sur ordre de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, et après avoir organisé une pool-party, un hôtel a été fermé dans la ville ocre pour violation du protocole sanitaire contre la Covid-19. Les élé...

Driouch : intense activité sismique

La terre n'arrête pas de trembler dans la province de Driouch (région de l'Oriental) depuis vendredi. Ce lundi, une nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,3 degrés sur l'échelle de Richter a eu l...

L’icône Fatima Regragui tire sa révérence

Ce lundi 2 août, l’actrice marocaine Fatima Regragui est décédée à l’âge de 80 ans suite à une longue maladie. Elle devrait être inhumée ce lundi à Rabat après la prière d’Al-Asr. Le réalisateur Amine...