Aller au contenu principal

Manifestations à Rabat pour la libération des détenus du Hirak

Par Khansaa Bahra, Publié le 22/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Des centaines de personnes ont défilé dimanche 21 avril dans la capitale marocaine pour réclamer la libération des détenus du Hirak et dénoncer le verdict en appel prononcé le 4 avril dernier.

 

Le Hirak a vu le jour en octobre 2016 après la mort d’un vendeur de poissons, broyé dans une benne à ordures en tentant de s’opposer à la saisie de sa marchandise. Les leaders de ce mouvement de protestation qui a secoué la région du Rif en 2016-2017, avaient écopé des peines allant jusqu'à 20 ans d'emprisonnement. Un verdict jugé injuste par la société civile. 

 

La Cour d’appel de Casablanca a confirmé début avril les peines de 42 membres du Hirak, accusés de visées séparatistes par le pouvoir. Nasser Zefzafi, le leader charismatique du mouvement rifain, inculpé pour atteinte à la sûreté de l’État a écopé de vingt ans de prison ferme.

 

« Ils sont innocents, il faut les libérer, car ce sont des détenus politiques, ils défendent les droits de l’homme ; les malfaiteurs sont au Parlement, au gouvernement, ce sont eux qui doivent aller en prison, et non pas Nasser Zefzafi et ses amis », annoce Abdelhak, un militant .

Pourquoi le Maroc a-t-il durci les restrictions ?

Dans cet épisode de Le Scan, le podcast d'actualité de TelQuel, Said Moutawakil, membre du comité scientifique et technique contre la Covid-19, et Rachid Hallaouy discutent de la situation sanita...

Vaccination contre la Covid-19 : la campagne avance doucement mais surement

Au Maroc, la campagne de vaccination contre la Covid-19 ralentit, mais se poursuit. C’est principal...

CNSS-AMO : les médecins et architectes fixés sur leurs cotisations

Le projet de la généralisation de la protection sociale s’accélère. Ce mardi, lors du Conseil de go...

Un Plan gouvernemental pour mettre en œuvre le caractère officiel de l'amazighe

Ce mardi 20 avril à Rabat, la Commission interministérielle permanente du Maroc, chargée du suivi et de l’évaluation de «la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe», a approuvé un Pl...

Arrivée à Beyrouth du dernier lot des aides alimentaires royales

Ce mardi 20 avril, le Liban a reçu le dernier lot d’aide humanitaire en provenance du Maroc. Cette initiative royale intervient après que le gouvernement libanais a sollicité le soutien du Maroc pour ...

Covid-19 : pourquoi les autotests de dépistage tardent-ils à arriver au Maroc ?

Dans ce podcast santé signé Telquel, Walid Amri, vice-président de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens et président du Syndicat pharmacien du Grand Casablanca, accorde une inter...