Aller au contenu principal

Le Soudan exhorte l’ONU à retirer ses soldats de paix d’ici juin 2020

Par Nora Jaafar, Publié le 27/08/2019 à 16:20, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le Soudan a demandé au Conseil de sécurité des Nations unies de lever la suspension du retrait des troupes et de veiller à ce que tous les soldats de la paix quittent le Darfour d’ici juin 2020, mais l’Union africaine a déclaré que la sécurité générale dans la vaste région occidentale « restait instable ».

 

L’ambassadeur du Soudan auprès de l’ONU, Omer Mohamed Siddig, a déclaré lundi au Conseil qu’il était temps de passer du maintien de la paix à sa consolidation au Darfour et de lever les restrictions imposées par le gouvernement aux mouvements des troupes et armes dans cette région ainsi que ses environs.

 

À la fin du mois de juin, le Conseil de sécurité a voté à l’unanimité pour freiner le retrait de la force de maintien de la paix conjointe de l’ONU et de l’Union africaine déployée dans le Darfour, qui traversait alors une crise politique.

 

Il a prorogé le mandat de la force, connue sous le nom de MINUAD, jusqu’au 31 octobre, et a invité l’ONU et l’UA à faire des recommandations d’ici le 30 septembre sur les mesures que le Conseil devrait adopter pour poursuivre ce retrait.

 

L’ONU compte actuellement près de 5 600 Casques bleus au Darfour, bien qu’il était prévu de réduire l’effectif de la force à 4 050.

 

Le conflit du Darfour a commencé en 2003 lorsque des Africains de souche se sont rebellés, accusant le gouvernement soudanais dominé par les Arabes de discrimination.

 

Le gouvernement de Khartoum a été accusé de représailles en armant les tribus arabes nomades locales et en les déchaînant sur les populations civiles — une accusation qu’ils ont toujours démentie.

 

Ces dernières années, à la suite d’une campagne militaire gouvernementale réussie, la rébellion a été réduite à une faction rebelle de l’Armée de libération du Soudan dirigée par Abdul Wahid Elnur à Jebel Marra.

 

En juillet 2018, le Conseil de sécurité a voté une réduction spectaculaire de la force de la MINUAD en réponse à la réduction des combats et à l’amélioration des conditions de sécurité. L’échéance de la mission est le 30 juin 2020.

 

Smail Chergui, le commissaire de l’UA chargé de la paix et de la sécurité, a déclaré au Conseil que le Darfour est toujours confronté à des « affrontements armés intermittents » entre les forces gouvernementales et les rebelles d’Elnur, qui ont également enlevé des civils et du personnel non gouvernementaux pour demander des rançons, volé des camions commerciaux et volé des propriétés des médias et organisations humanitaires locaux.

La France établit un pont maritime pour aider la Tunisie à faire face à la Covid-19

La France a établi un "pont maritime" pour fournir des vaccins anti-Covid-19 et de l’oxygène médical à la Tunisie, qui fait face à une grave recrudescence des contaminations et des décès. En effet, au...

L’Afghanistan aux mains des talibans

Ce jeudi 22 juillet, les talibans ont affirmé qu’ils contrôlaient 90% des frontières de l’Afghanistan. «Les frontières de l’Afghanistan avec le Tadjikistan, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, l’Iran» son...

France : grande polémique autour des nouvelles mesures anti-Covid

En France, le projet de loi sur l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants ont été adoptés en première lecture par les députés. Les échanges ont duré toute la nuit avant le ...

Pfizer et AstraZeneca efficace contre Delta, Epsilon résistant aux vaccins à ARN messager

Selon une étude récemment publiée dans le New England Journal of Medicine, les vaccins anti-Covid-19 de Pfizer et AstraZeneca sont efficaces contre le variant Delta. En effet, deux doses du vaccin Pfi...

Pourquoi y a t-il une place de la Grand'Goule à Poitiers ?

Dans cet épisode du podcast consacré aux histoires extraordinaires, récits et légendes, 20 minutes évoque la Grand’Goule, le monstre sanguinaire devenu emblème de Poitiers. La Grand'Goule est une bête...

Pedro Castillo élu président du Pérou

Ce lundi soir, Pedro Castillo a été proclamé officiellement vainqueur de l’élection présidentielle. «Je proclame président de la République José Pedro Castillo Terrones», a déclaré le président du Jur...