Aller au contenu principal

RSF : Le Maroc stagne dans le classement de la liberté de la presse

Par H.L.B, Publié le 19/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Reporters sans frontières a publié le 18 avril son rapport annuel relatif à la liberté de la presse. Le Maroc, comme en 2017, occupe toujours la 135e place. L’ONG estime que de fortes pressions judiciaires ont été menées à l’encontre des journalistes marocains, tout au long de l’année 2018, et que les autorités du pays ont entravé le travail des médias nationaux et étrangers travaillant principalement sur l’affaire du Hirak et du Rif.

 

RSF souligne aussi, que certains journalistes marocains sont encore à ce jour incarcérés et doivent purger de longue peines de prison ou sont contraint à payer de lourdes amendes.


  • Partagez

Casablanca : deux semaines de restrictions supplémentaires

C’est officiel, le gouvernement a annoncé dans un communiqué la prolongation des mesures de restrictions visant Casablanca de deux semaines supplémentaires à compter du lundi 21 septembre. Le nombre d...

Le Maroc passe commande pour les vaccins d'Astrazeneca

Le Maroc fait une nouvelle commande pour les vaccins contre le nouveau coronavirus. Un mémorandum d’entente pour l’acquisition de vaccins anti-Covid 19 produits par la Société "R-Pharm", sous licence ...

Déception et colère sont les mots d’ordre de cette rentrée scolaire

La reprise des cours en présentiel a été reportée dans plusieurs écoles du Royaume en raison de l’e...

Lutte contre le coronavirus : Tanger, le modèle à suivre

La ville du Détroit a connu une large amélioration de sa situation épidémiologique durant ce mois d...

Étude sur l’immunité collective au Maroc : 0,7% de la population a des anticorps

Ce jeudi 17 septembre, le ministère de la Santé a publié les résultats préliminaires d’une étude de séroprévalence recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon cette investigation,...

La mort du petit Adnane vue par les hebdos

Le triste destin du petit Adnan Bouchouf, disparu le 7 septembre 2020 et retrouvé violé et enterré ...