Aller au contenu principal

Bruxelles : 5G interrompue en raison de ses effets sur la santé

Par H.L.B, Publié le 19/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La ministre belge Fremault a annoncé que Bruxelles suspendait ses plans de déploiement de la 5G en raison de leurs effets négatifs sur la santé.

 

Céline Fremault, ministre en charge du logement, de la qualité de Vie, de l'environnement et de l'énergie, a déclaré lors d'un entretien avec L'Echo : "Je ne peux pas tolérer une telle technologie si les normes de radioprotection, qui doivent protéger le citoyen, ne sont pas respectées. Les Bruxellois ne sont pas des cobayes. Je ne peux pas vendre leur santé au prix du profit. On ne peut pas laisser planer de doute. "

 

Cette dernière a également précisé que le projet pilote 5G ne sera pas compatible avec les normes belges de radioprotection de 9 V/m, soit 95 mW/m2, et a annoncé qu'elle ne compte pas faire une exception, 5G ou non.

 

Dans les lignes directrices en biologie du bâtiment, le seuil de préoccupation extrême est de 1 mW/m2. Cependant, de nombreux organismes gouvernementaux ne tiennent toujours compte que des effets thermiques, plutôt que de l’ensemble cumulatif de milliers d’études scientifiques évaluées par des pairs.

 

Peut-être avec Bruxelles à la tête de l’Union européenne, et avec l’un des deux principaux appels 5G adressés à l’UE, les fonctionnaires sont mieux informés et motivés pour se protéger.


  • Partagez

À retenir de ce dimanche 29 mars 2020

104 nouvelles contaminations, 400.000 demandes d'indemnisation, les mesures bancaires applicables d...

À retenir de ce samedi 28 mars 2020

Les derniers chiffres de contaminations au covid-19, aides pour le secteur informel, capacité en li...

Covid-19 : Fine Hygienic et Dislog font don de 150.000 unités de produit d’hygiène

"Fine Hygienic Holding", l’un des groupes mondiaux leaders dans la fabrication des produits hygiéniques et de solutions de stérilisation innovantes et "Dislog Group" leader marocain de la distribution...

Coronavirus : le Maroc prévoit-il un dépistage massif ?

Avec 560000 infections et 25300 décès, la pandémie du coronavirus se propage encore dans le monde. ...

Coronavirus : le bilan s'alourdit au Maroc

Le bilan des personnes infectées par le coronavirus continue de s’alourdir au Maroc. 58 nouveaux cas ont été enregistrés ce vendredi 27 mars. Ces derniers ont tous été pris en charge par des équi...

Premiers résultats encourageants du traitement par la chloroquine

À Rabat, un premier cas atteint du coronavirus a été guéri en six jours grâce à la chloroquine, une...