Aller au contenu principal

Affaire SNC-Lavalin : Justin Trudeau assume sa responsabilité

Par Nora Jaafar, Publié le 15/08/2019 à 10:38, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le Premier ministre Justin Trudeau dit qu’il accepte toute la responsabilité après que le commissaire à l’éthique Mario Dion a conclu qu’il avait enfreint la Loi sur les conflits d’intérêts en essayant d’influencer la ministre de la Justice de l’époque, Jody Wilson-Raybould, et de la forcer à rejeter une décision qui ne prévoyait pas de report de poursuites contre la SNC-Lavalin, une firme d’ingénierie établie au Québec.

 

 

Dans son rapport publié mercredi, Dion a écrit : « Les preuves montrent que M. Trudeau a cherché à influencer le procureur général de diverses façons, soit directement ou par le biais des personnes sous sa direction ».

 

« Le Premier ministre, directement et par l’entremise de ses hauts fonctionnaires, a utilisé divers moyens pour exercer une pression sur Mme Wilson-Raybould. L’autorité du Premier ministre et de son cabinet a été utilisée pour contourner, miner et finalement tenter de discréditer la décision du directeur des poursuites publiques ainsi que l’autorité de Mme Wilson-Raybould en tant que première conseillère juridique de la Couronne », a déclaré Dion.

 

Dion a conclu que Trudeau avait enfreint l’article 9 de la Loi sur les conflits d’intérêts par une série de « tentatives flagrantes d’ingérence » contre Wilson-Raybould pour la pousser à conclure un accord avec SNC-Lavalin pour éviter une poursuite criminelle. Cet article du Code interdit à tout fonctionnaire responsable de la prise de décisions de haut niveau au gouvernement de chercher à influencer la décision d’une autre personne de « promouvoir indûment les intérêts privés d’une autre personne ».

 

SNC fait face à des accusations de corruption et de fraude liées à des versements présumés de près de 50 millions de dollars à des agents publics libyens entre 2001 et 2011 pour obtenir des contrats gouvernementaux. L’entreprise doit comparaître devant le tribunal le 20 septembre.

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...