Aller au contenu principal

Démission collective de 305 médecins dans la région du nord

Par Khansaa Bahra, Publié le 19/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Démission collective des médecins de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, ce jeudi 18 avril.

 

Le syndicat vient d’envoyer une démission collective de 305 médecins dans la région dont 67 sont de Tétouan, 66 d’Al Hoceima, 57 de Tanger et 25 à Larache… 

 


Le secrétaire régional du bureau régional de ce syndicat explique dans sa lettre, qui fait référence au communiqué du bureau régional datant du premier octobre 2018, que les 305 médecins protestent contre “la situation désastreuse” dont souffre le secteur de la santé actuellement, qui ne correspond ni aux attentes des citoyens ni à celle des standards internationaux. Il décrit les conditions du secteur comme étant « indignes des attentes des citoyens et de leur droit aux soins garantie par la Constitution ».

 

demission


Le ministre de la Tutelle et le bureau national du SIMSP avaient convenu, en début d’année, de poursuivre le dialogue afin d'améliorer les conditions de travail des médecins dans le cadre d'une réforme du système de la santé national.

 

La maternité célibataire au Maroc, entre exclusion et injustice

Pècheresses, hors-la-loi. Ainsi sont qualifiées les femmes qui ont un enfant hors mariage au Maroc....

Réforme du système de santé : le choix judicieux du Royaume

Le roi Mohammed VI a donné la semaine dernière le coup d’envoi d’un grand chantier pour la générali...

600 infractions en matière des prix et de qualité durant châabane

Selon le département des affaires générales et de la gouvernance, relevant du ministère de l’Économie, les contrôles, durant le mois de châabane, des prix et de la qualité des produits alimentaires de...

Vente en ligne de médicaments : une grande menace pour les Marocains

En raison de la pandémie de la Covid-19 et des restrictions mises en place pour l’endiguer, le e-co...

Les origines du féminisme au Maroc

Dans cet épisode de Radio Maarif, la professeur Latifa El Bouhsini explique les origines du féminisme au Maroc. Entre la bataille pour l'enseignement et la lutte pour l'égalité des droits, ces sources...

Les dates du baccalauréat 2020-2021 dévoilées

Ce lundi 19 avril, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a annoncé que les épreuves de l’examen national ...