Aller au contenu principal

Manifestation « laser » contre l’arrestation d’un étudiant à Hong Kong

Par Nora Jaafar, Publié le 08/08/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Alors que Hong Kong est en proie à des affrontements de plus en plus violents entre les manifestants et la police dans une crise politique croissante, des centaines de personnes se sont réunies mercredi soir au port pour un rassemblement très différent : un spectacle laser.

 

La police et les manifestants ont utilisé d’intenses faisceaux de lumière les uns contre les autres, transformant des épisodes souvent violents en scènes surréalistes dignes d’une disco ou d’un film de science-fiction.

 

Les manifestants ont dirigé les lasers vers la police anti-émeute, les irritant en leur montrant leur visage et leurs caméras de surveillance pour contrer la reconnaissance faciale.

 

laser

 

La police a également utilisé les lumières pour brouiller les pistes et identifier les manifestants, et a braqué les projecteurs sur les journalistes qui les accusent d’entraver leur travail.

 

Ce mardi, un étudiant a été arrêté pour possession d’une « arme agressive » après avoir été trouvé en possession de 10 pointeurs laser, provoquant une manifestation nocturne devant un poste de police que des agents ont dispersé avec du gaz lacrymogène.

 

En réponse, les Hongkongais ont lancé un spectacle laser au musée de l’espace portuaire, invitant par euphémisme d’autres personnes à « regarder les étoiles » ensemble.

 

Les manifestants ont dirigé leurs stylos laser vers le musée en forme de dôme, qui a fermé ses portes tôt en prévision de la protestation, transformant sa façade et les arbres voisins en lumières vertes, pourpres et rouges qui dansaient frénétiquement et qui étincelaient de mille feux, au rythme des foules qui s’agitait de toutes parts.

 

laser 2

 

« Réclamez Hong Kong, la révolution de notre temps », chantait la foule euphorique.


Beaucoup de voitures klaxonnaient en soutien pendant qu’elles passaient devant la foule.


La police a condamné mercredi l’utilisation par les manifestants de « canons laser facilement invasifs » pour cibler les agents, affirmant que les faisceaux sont devenus « de plus en plus forts, et que leurs couleurs sont de plus en plus diverses ».

 

« Jusqu’à présent, trois de nos officiers ont reçu des soins médicaux après que des manifestants aient pointé des lasers sur eux », a déclaré le surintendant principal John Tse.

 

« Même si le laser n’est pas assez puissant pour causer des blessures, une forte exposition à la lumière peut causer un aveuglement instantané », a expliqué Tse, en ajoutant que le laser écorche « principalement la rétine ».

 

Les journalistes ont également fustigé la police par des faisceaux pour dénoncer leur obstruction à la liberté de la presse.

 

« La police a entravé notre travail en braquant les feux de route sur nos caméras », a déclaré mardi l’Association des journalistes de Hong Kong dans un communiqué.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...