Aller au contenu principal

Le PDG de la HSBC démissionne après 18 mois de service

John Flint, chef de la HSBC, quitte son poste après moins de deux ans de service.

Par Nora Jaafar, Publié le 05/08/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La banque a déclaré dans un communiqué que Flint a démissionné d’un commun accord avec le conseil d’administration, ajoutant que le changement est nécessaire pour faire face à « l’environnement mondial de plus en plus complexe et difficile » auquel HSBC fait face.


La banque basée à Londres a déclaré qu’elle envisageait de remplacer Flint par des candidats internes ou externes. Entre-temps, Noel Quinn, responsable de la banque commerciale mondiale, assumera la fonction de CEO. Ses actions à Londres ont chuté de près de 2 %.

HSBC (HBCYF) est confrontée à une liste croissante de facteurs négatifs, notamment la baisse des taux d’intérêt, qui pèse sur les revenus des prêts, et l’incertitude géopolitique sur les principaux marchés. Les conséquences de Brexit, par exemple, « restent très incertaines », a déclaré la banque.


La banque, qui a réalisé près de 90 % de ses profits en Asie l’an dernier, se trouve également au beau milieu de l’escalade des hostilités commerciales entre les États-Unis et la Chine. Les troubles politiques à Hong Kong représentent également un risque.


Mark Tucker, président de HSBC, a refusé de dire si l’on craignait que la banque ne soit ajoutée à la blacklist des sociétés étrangères dressée par la Chine, mais il a déclaré être « confiant » de ses activités et « impatient de continuer à soutenir la croissance et la prospérité économique Chinoise ».


Pressé par les analystes pour expliquer les raisons de ce bouleversement, Tucker a déclaré que le départ abrupt de Flint n’était pas révélateur d’une réorientation de la stratégie.


Il s’agit plutôt de « simplifier et d’accélérer l’exécution » et de mieux savoir comment la banque alloue ses ressources, a indiqué Tucker lors d’un conf-call avec CNN. C’est important « de s’engager dans un environnement qui, selon nous, deviendra de plus en plus complexe et stimulant », a-t-il ajouté.


Pour ce trimestre, la banque a affiché un bénéfice de 4,4 milliards de dollars, en hausse par rapport aux 4,1 milliards de dollars de l’année précédente, et ce malgré la faiblesse de ses activités aux États-Unis. La HSBC a également annoncé son intention de racheter des actions d’une valeur de 1 milliard de dollars.


Flint a intégré la banque en 1989 et a passé les 14 premières années de sa carrière chez HSBC en Asie, où il a développé les activités de la banque sur les marchés mondiaux. De retour à Londres en 2004, il a gravi les échelons et est devenu PDG en février 2018.


Dans une déclaration, Flint, 51 ans, a déclaré que les résultats intermédiaires « indiquent qu’il est temps de changer, tant pour moi que pour la banque ».


HSBC a déclaré que Flint cessera immédiatement de remplir ses fonctions quotidiennes, mais qu’il restera disponible pour aider la banque à effectuer la transition.

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...

Antoum : la radio interne de la Société Générale

Société Générale Maroc vient de lancer "Antoum Radio", une radio interne à destination des collaborateurs de la banque. Par ce nouveau canal de communication interne, Société Générale Maroc vise à...

LafargeHolcim : la cimenterie de Settat très performante

LafargeHolcim peut être fière de la performance de ses unités marocaines et surtout de cette de Settat. La cimenterie de la capitale de la Chaouia, dont la capacité annuelle de production est de 1,7 m...

AMMC : un nouveau plan stratégique 2021-2023

La présidente de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a présenté, jeudi à Rabat, le nouveau plan stratégique de l'Autorité couvrant la période 2021-2023. Fruit d'un travail collaborat...

Comment certaines entreprises échappent-elles aux impôts ?

Il existe des sociétés qui ne paient pas d’impôts sur le bénéfice. Les entreprises des GAFA, notamment Apple Facebook, Amazon et Google, échappent également aux taxations dans les pays dans lesquels e...