Aller au contenu principal

Bouteflika pour un mandat partiel

Le directeur de campagne du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a déposé hier le dossier de candidature du chef de l’État pour l’élection présidentielle du 18 avril.

Par admin, Publié le 05/03/2019 à 17:26, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le directeur de campagne du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a déposé hier le dossier de candidature du chef de l’État pour l’élection présidentielle du 18 avril. Alors que cette candidature pour un cinquième mandat consécutif a suscité de nombreuses manifestations dans le pays ces dernières semaines, Abdelaziz Bouteflika, très affaibli depuis un accident vasculaire cérébral en 2013, s’engage dans une lettre à organiser « une élection présidentielle anticipée » et à ne pas y être candidat.

Opération Marhaba : une subvention de 4,5 milliards de DH de l'État

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani s’est rendu ce mardi après-midi au Parlement pour prend...

Sahara : quelles perspectives 6 mois après la reconnaissance américaine ?

Ce mois de juin marque le sixième mois après la signature de la proclamation américaine reconnaissant la marocanité du Sahara et qui a été élaborée par l’administration Donald Trump. Depuis, le Maroc ...

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...