Aller au contenu principal

Tunisie : Chahed se présente aux élections après la mort d'Essebssi

Par Nora Jaafar, Publié le 31/07/2019 à 17:35, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le Premier ministre libéral tunisien, Youssef Chahed, se présentera aux élections présidentielles anticipées prévues pour le 15 septembre, a déclaré mercredi son parti Tahaya Tounes, faisant de lui candidat potentiel pour succéder à Beji Caid Essebsi, décédé la semaine dernière.

 

Essebsi, 92 ans, un laïciste qui à participer à l’orientation de la transition de la Tunisie vers une démocratie en 2011 après le « Printemps Arabe », a été enterré samedi lors de funérailles nationales. Le président du Parlement a prêté serment en tant que président par intérim pour conduire le pays vers de nouvelles élections.

 

Slim Azzabi, secrétaire général du parti Tahya Tounes, a déclaré qu’il proposerait Chahed comme candidat à la présidence.

 

Le parti, qui s’est séparé de celui d’Essebsi cette année, est désormais le plus grand groupe libéral du parlement tunisien. Il gouverne en coalition avec le parti islamiste modéré Ennahda ainsi qu’avec un petit groupe libéral.

 

Le parti Ennahda n’a pas encore désigné son candidat à la présidence.

 

Parmi les autres candidats qui ont annoncé leur intention de se présenter figurent l’ancien Premier ministre libéral Mehdi Jomaa et Moncef Marzouki, qui a été président par intérim pendant trois ans après la chute de l’autocrate Zine El Abidine Ben Ali, jusqu’à ce qu’Essebsi soit élu lors des premières élections présidentielles démocratiques en 2014.

 

La Tunisie a été le berceau des manifestations du « Printemps arabe » qui ont secoué le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord en 2011, et le seul pays où ces révoltes ont abouti à une transition pacifique vers la démocratie. Néanmoins, elle reste plongée dans une grave crise économique qui a attisé la grogne sociale.

 

Les élections présidentielles prévues en novembre de cette année se tiendront désormais deux mois plus tôt suite au décès d’Essebsi.

 

Le président tunisien exerce principalement son autorité en matière de politique étrangère et de sécurité, gouvernant aux côtés d’un Premier ministre choisi par le Parlement, qui est chargé des affaires intérieures.

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...

Analyse de la situation sécuritaire au Sahel

Après les attentats qui ont eu lieu dans le village de Solhan au Burkina Faso, des milliers de manifestants sont sortis dans les rues pour dénoncer le laxisme des autorités. Dans ce podcast, Emmanuel ...

USA-Russie : première rencontre de Joe Biden avec Vladimir Poutine

Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine ont conclu ce mercredi après-midi leur sommet de Genève, en Suisse, mettant ainsi fin à leur première rencontre depuis l’entrée...

Gaza : échanges de tirs entre Israël et le Hamas

Dans la matinée de ce mercredi, l’aviation israélienne a mené des frappes dans la bande de Gaza. Selon des sources sécuritaires palestiniennes et une station de radio du Hamas, elle a visé au moins un...

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...