Aller au contenu principal

Des scientifiques raniment des cerveaux de porcs après leur mort

Une étude qui est toutefois très loin de prouver qu'il est possible de ressusciter une personne après une mort cérébrale.

Par Khansaa B., Publié le 18/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Annoncé mercredi dans la revue Nature, des chercheurs de l’université de Yale, à New Haven (Connecticut), aux États-Unis, ont réussi à ranimer la fonction cellulaire de 32 cerveaux de porcs des heures après leur abattage, offrant ainsi un nouveau moyen de traitement des maladies du cerveau, et remettant en question notre définition de la mort cérébrale. Les résultats très controversés, soulèvent un tollé de questions éthiques et juridiques. 

Les chercheurs n'ont pas tué d'animaux pour les besoins de cette expérience ; ils ont acquis les têtes de porcs dans une usine de transformation alimentaire près de New Haven. Techniquement, les cerveaux sont restés inanimés. Leur conscience n'a pas été réstitué car ils n'ont montré aucun signe d'activité électrique neuronale.


“Dans la plupart des pays, une personne est considérée comme légalement morte lorsque l’activité cérébrale cesse ou lorsque le cœur et les poumons cessent de fonctionner”, souligne la revue. Cette nouvelle percée médicale pourrait donc, théoriquement, ressusciter un cerveau mort. Mais pour l'instant cela relève encore de la science fiction.


  • Partagez

Covid-19 : Fine Hygienic et Dislog font don de 150.000 unités de produit d’hygiène

"Fine Hygienic Holding", l’un des groupes mondiaux leaders dans la fabrication des produits hygiéniques et de solutions de stérilisation innovantes et "Dislog Group" leader marocain de la distribution...

Coronavirus : le Maroc prévoit-il un dépistage massif ?

Avec 560000 infections et 25300 décès, la pandémie du coronavirus se propage encore dans le monde. ...

Coronavirus : le bilan s'alourdit au Maroc

Le bilan des personnes infectées par le coronavirus continue de s’alourdir au Maroc. 58 nouveaux cas ont été enregistrés ce vendredi 27 mars. Ces derniers ont tous été pris en charge par des équi...

Premiers résultats encourageants du traitement par la chloroquine

À Rabat, un premier cas atteint du coronavirus a été guéri en six jours grâce à la chloroquine, une...

Covid-19 : les médecins du privé en renfort

Les derniers chiffres de la pandémie font état de 333 personnes infectées et de 21 décès au Maroc. ...

La police mobilisée face à la pénurie de sang

Ce mercredi 25 mars, les policiers de Rabat ont participé à une campagne de collecte de sang. Les policiers de Casablanca ont rejoint cet élan de solidarité et se sont également mobilisés, jeudi matin...