Aller au contenu principal

Des scientifiques raniment des cerveaux de porcs après leur mort

Une étude qui est toutefois très loin de prouver qu'il est possible de ressusciter une personne après une mort cérébrale.

Par Khansaa Bahra, Publié le 18/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Annoncé mercredi dans la revue Nature, des chercheurs de l’université de Yale, à New Haven (Connecticut), aux États-Unis, ont réussi à ranimer la fonction cellulaire de 32 cerveaux de porcs des heures après leur abattage, offrant ainsi un nouveau moyen de traitement des maladies du cerveau, et remettant en question notre définition de la mort cérébrale. Les résultats très controversés, soulèvent un tollé de questions éthiques et juridiques. 

Les chercheurs n'ont pas tué d'animaux pour les besoins de cette expérience ; ils ont acquis les têtes de porcs dans une usine de transformation alimentaire près de New Haven. Techniquement, les cerveaux sont restés inanimés. Leur conscience n'a pas été réstitué car ils n'ont montré aucun signe d'activité électrique neuronale.


“Dans la plupart des pays, une personne est considérée comme légalement morte lorsque l’activité cérébrale cesse ou lorsque le cœur et les poumons cessent de fonctionner”, souligne la revue. Cette nouvelle percée médicale pourrait donc, théoriquement, ressusciter un cerveau mort. Mais pour l'instant cela relève encore de la science fiction.

Nouvelle polémique autour des effets secondaires d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson

Le Danemark a fait une croix définitive sur le vaccin d’AstraZeneca dans sa lutte contre la Covid-1...

Marhaba 2021 : le sort incertain de cette opération

À l’approche des vacances d’été, la question de l’organisation de l’opération de transit Marhaba 20...

Tout ce qu'il faut savoir sur la Marche verte

Dans cet épisode, le podcast Moroccan History X revient sur la Marche verte. En se posant des questions comme : pourquoi Hassan II a-t-il décidé d’organiser cette marche ? Et qu’est-ce qui a déclenché...

Météo : des averses orageuses et de fortes rafales attendues

Dans un bulletin météorologique publié ce mercredi 14 avril, la Direction générale de la météorologie (DGM) a annoncé que plusieurs provinces du Maroc connaîtront des averses orageuses localement fort...

Une pétition appelle à la libération de Raïssouni et Radi

120 journalistes ont signé une pétition exhortant le gouvernement de Saad Dine El Otmani à libérer Soulaiman Raïssouni et Omar Radi, en détention préventive depuis respectivement huit et dix mois...

Protection sociale : coup d'envoi d'un projet très ambitieux

Le roi Mohammed VI a présidé ce mercredi 14 avril la cérémonie de lancement de la mise en œuvre du ...