Aller au contenu principal

Nouvelles orientations pour le développement de l’ONCF

Le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed BENCHAABOUN, a présidé, jeudi 25 juillet 2019 à Rabat, la cérémonie de signature d’un Protocole d’Accord entre l’État et l’Office National des Chemins de fer (ONCF).

Par Nora Jaafar, Publié le 26/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le protocole d’accord a été signé entre l’État, représenté par le ministre de l’Économie et des Finances, Monsieur Mohamed BENCHAABOUN, et le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Monsieur Abdelkader AMARA, d’une part, et le Directeur Général de l’ONCF, Mohamed RABIE KHLIE, d’autre part. Par ce document, les parties ont acté, en attente du Contrat-Programme 2019-2025 attendu pour fin 2019, les orientations stratégiques pour le développement et la pérennité du modèle de l’ONCF.

 

Dans son allocution, le ministre de l’Économie et des Finances a affirmé que le Protocole d’Accord entre l’État et l’ONCF s’inscrit dans la cadre de la mise en œuvre des Hautes Orientations Royales notamment celles prodiguées lors du Conseil des ministres tenu le 10 octobre 2018. Il a dans ce cadre, précisé que le Ministère travaille d’une manière continue et en concertation avec les Départements de Tutelle et les Établissements et Entreprises publics concernés pour la mise en en œuvre de plans d’action visant leur restructuration à travers la refonte de leur modèle économique, le recentrage de leurs activités sur le cœur de métier et le rétablissement de leur viabilité financière et ce, dans le cadre de contrats-programme pluriannuels à conclure avec l’État.

 

Le Protocole d’Accord entre l’État et l’ONCF vise la mise en place d’un modèle économique à même de pérenniser l’effort de modernisation mené par l’ONCF, grâce aux investissements structurants conduits au cours des deux dernières décennies et la mise en œuvre des nouvelles orientations assignées par l’État à l’ONCF, l’ensemble visant le développement du réseau ferroviaire marocain selon un schéma optimisé, notamment en termes de financement et de gouvernance ainsi que la poursuite de l’effort d’alignement de la qualité et de la régularité des services sur les standards internationaux.

 

Ce protocole d’accord comprend une première phase transitoire couvrant la période 2019-2021 et portant, notamment, sur la restructuration de la dette, la cession des actifs non nécessaires à l’exploitation ainsi que la mobilisation de ressources nécessaires pour combler les besoins de trésorerie à même de permettre à l’Office d’honorer ses engagements vis-à-vis de ses partenaires et de garantir le respect des délais de paiement.

 

 La 2e phase de ce protocole d’accord vise la mise en œuvre, à partir de 2022, du schéma de restructuration organisationnelle et institutionnelle visant la séparation entre le développement de l’infrastructure ferroviaire et l’exploitation commerciale du réseau, et ce, sur la base des études et des travaux d’évaluation qui seront lancés auparavant.

 

Ce plan de restructuration sera décliné dans le nouveau contrat programme devant définir dans le détail les actions, les leviers et les mesures de progrès pour réussir la mise en place d’un modèle pérenne et viable à même réussir les objectifs et les défis de développement et de modernisation du secteur ferroviaire.

Automobile : les ventes de véhicules neufs en hausse de 11,35 % à fin avril

La croissance du secteur des voitures neuves au cours du premier trimestre de l’année semble retrouver son rythme d’avant-crise. En effet, par rapport à l’année dernière, une année de pertes records, ...

Le montant du grand emprunt national dévoilé

Ce mardi 4 mai, Ahmed Zhani, économiste chez CDG Capital, a révélé le montant de l’emprunt national, attendu au deuxième semestre 2021. Lors d’un webinaire organisé ce mardi 4 mai, consacré aux perspe...

Légalisation du cannabis : une étude présentée au Parlement

Ce mardi, le ministre de l’Intérieur a présenté au Parlement un exposé sur le développement nationa...

IER : création d'un régime de revenus complémentaires "Inssaf"

Ce mardi 4 mai à Rabat, le gouvernement, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) ont signé une convention de création d’un régime de revenus compléme...

Exposition Universelle Dubaï 2020 : le Maroc à la dernière rencontre internationale des participants

Ces 4 et 5 mai, le Maroc prend part à la dernière rencontre internationale des participants à l’Exposition universelle Dubaï 2020. Ces rencontres sont tenues dans le cadre de "la Réunion des Participa...

Industrie : amélioration de l’activité

L’activité industrielle a connu une amélioration d’un mois à l’autre. C’est ce qu’ont révélé les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie du mois de Bank Al-Maghrib (BAM). D...