Aller au contenu principal

AMO : Le taux de remboursement passera à 80%

Par Khansaa Bahra, Publié le 19/07/2019 à 15:32, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Sous la présidence du ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, Mohamed Yatim, le conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), qui gère l’Assurance maladie obligatoire (AMO), s’est tenu le mercredi 17 juillet.

 

Les rapports d’activité du régime général et de l’AMO au titre de l’année 2018 ont été examinés ainsi que plusieurs études notamment sur l’impact de la revalorisation des allocations familiales, les scénarios de la réforme de la retraite ainsi que l’impact de la revalorisation de la pension.

 

Le conseil d’administration a pris plusieurs décisions importantes dans le cadre de l’AMO, dont le relèvement du taux de remboursement de 70 à 80 %. Ce changement permettra de baisser la part restant à la charge des assurés. Celle-ci a augmenté de 2 points entre 2012 et 2017 avant de baisser de 1 point en 2018 s’établissant ainsi à 37 %.

 

Quant aux dispositifs médicaux, ils seront remboursés à hauteur de 100 %.

 

Une augmentation du taux de remboursement des médicaments génériques de 70 à 90 % est également prévue, ainsi que la revalorisation du plafond dentaire de 3 000 DH par an au lieu de 3 000 DH tous les 2 ans.

 

Ces mesures entreront en vigueur en janvier 2020 et ne nécessiteront pas de hausse des cotisations.

Sage présente les résultats de son baromètre TVA

Le leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, Sage a organisé une table-ronde sous le thème "Comment la dématérialisation fiscale peut-elle contri...

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. ...

Marché financier international : l'OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars

Dans un communiqué récemment publié, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé avoir réuni une émission obligataire sur les marchés internationaux. Ainsi, conformément à l’autorisation de son ...

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...