Aller au contenu principal

La réputation de l’ONU ternie par des allégations d’agression sexuelle

L’ONU est actuellement sous le feu des critiques alors que ses dirigeants se battent contre les soupçons d’harcèlements sexuels et de corruption, ainsi que contre un réseau de camouflage organisé en interne afin d’« éviter une mauvaise couverture médiatique ».

Par Nora Jaafar, Publié le 18/07/2019 à 12:42, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Inner City Press (ICP), un organe d’enquête basé à New York, dont les relations avec les dirigeants de l’ONU ont toujours été à cause de leurs révélations sur les coulisses de l’organisation, a rapporté le 8 juillet que l’organisation internationale était sur le point de prolonger le mandat d’un de ses hauts fonctionnaires, malgré les allégations sexuelles qui lui sont imputées.

 

Colin Stewart, le haut fonctionnaire en question, occupe actuellement le poste de chef de l’administration de la MINURSO, la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Sahara occidental.

 

Avant d’entamer ses fonctions actuelles à la MINURSO, Stewart a occupé le poste de directeur politique au bureau de l’ONU à Addis-Abeba, en Éthiopie. C’est là qu’il aurait commis des crimes sexuels graves impliquant de jeunes membres du personnel.

 

Au lieu d’agir rapidement contre Stewart et les membres du cercle restreint du bureau de l’ONU d’Addis-Abeba impliqués dans ce scandale, les dirigeants ont choisi de le protéger afin de sauver leur image.

 

Ces allégations ont récemment été révélées au grand jour quand le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré qu’il envisageait de prolonger le mandat de Stewart à la tête de la MINURSO.

 

Plus important encore, António Guterres est lui-même sérieusement pointé du doigt. Le diplomate portugais aurait été au courant de la série de camouflages et des scandales connexes de l’ONU. Toutefois, il a choisi d’écarter les questions et les plaintes au sujet de Stewart et d’autres fonctionnaires faisant l’objet des mêmes accusations.

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...

Covid-19 : 2.000 euros pour discréditer le vaccin de Pfizer

Alors que la pénurie de vaccins contre la Covid-10 handicape les campagnes de vaccination de plusieurs pays, certains influenceurs ont été sollicités pour discréditer le vaccin de Pfizer. Dans ce podc...

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

Mexique : les violences meurtrières envers les journalistes

25 ans après, les médias internationaux, coordonnés par Forbidden Stories ont décidé d’enquêter sur les violences meurtrières dont sont victimes les journalistes au Mexique. Le lancement de cette inve...

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...