Aller au contenu principal

RDC : l’OMS convoque son comité d’urgence après le cas d’Ebola à Goma

Par Khansaa B., Publié le 17/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La première personne atteinte de la fièvre Ebola à Goma, en République démocratique du Congo, est décédée. Le comité d’urgence de l’OMS doit de nouveau se réunir ces prochains jours pour décider si l’Ebola est redevenue une menace mondiale.

 

Le gouverneur a demandé à la population de Goma de « respecter les rituelles d’hygiène » : « Si à Goma, on se comporte très bien, on accompagne l’équipe de la riposte, il y aura plus de peur que de mal. »

 

Cette épidémie, qui a fait 1 666 morts, était jusqu’à présent contenue dans le Nord-Kivu, dans les zones de Beni-Butembo, depuis qu’elle a été officiellement reconnue le 1er aout 2018 près de Beni. La plupart des personnes qui contractent la maladie risquent un taux de mortalité de 67 %.

 

La maladie se propage par contact avec des liquides organiques, provoquant une fièvre hémorragique accompagnée de vomissements sévères, de diarrhée et de saignements.

 

Rappelons que l’épidémie mortelle s’était propagée pour la première fois au-delà de la République démocratique du Congo. L’Ouganda a annoncé, le mercredi 12 juin, deux cas d’Ebola.

La CPI ouvre une enquête sur des faits survenus dans les territoires palestiniens

Ce mercredi 3 mars, Fatou Bensouda, la procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI), a annoncé l’ouverture d’une enquête sur d’éventuels crimes de guerre commis dans les territoires pale...

L’Arabie Saoudite adosse l'accomplissement du Hajj à la vaccination contre le coronavirus

Ce lundi 1er mars, Taoufik Rabiâa, le ministre saoudien de la Santé, a annoncé que l’accomplissement du pèlerinage sera désormais lié à la vaccination contre la Covid-19. Il a ajouté avoir ordonné la ...

France-Algérie : Emmanuel Macron reconnait que la mort de Boumendjel n’était pas un suicide

Ce mardi 2 mars, le président français Emmanuel Macron a reconnu que les autorités françaises ont «torturé et assassiné» le militant algérien Ali Boumendjel pendant la guerre d’indépendance de son pay...

États-Unis : vaccins pour tous en mai

Ce mardi 2 mars, le président américain Joe Biden a annoncé que son pays disposerait de suffisamment de vaccins anti-Covid-19 pour tous ses adultes d’ici la fin du mois de mai. Il a toutefois sou...

Accord UE-Maroc : la Cour européenne examine le recours du Polisario

Ce mardi 2 mars, journée d’ouverture d’une audience devant la 9e chambre du tribunal de l’Union européenne au Luxembourg, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) examine le dossier du Sahara. ...

Pour l’ONU, la baisse des dons est une peine de mort contre le Yémen

Ce lundi 1er mars, Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations Unies (ONU), a qualifié la baisse des promesses de dons pour assurer une aide au Yémen de «peine de mort». Guterres a dévoilé qu’...