Aller au contenu principal

Tweets racistes : Trump attaque 4 femmes membres du Congrès

Par Nora Jaafar, Publié le 16/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le président Donald Trump a doublé ses attaques contre quatre femmes membres d’une minorité du Congrès américain ce lundi et a rejeté les accusations racistes à son encontre, suscitant l’indignation des démocrates, qui ont décidé de le dénoncer à la Chambre des représentants.

 

Prenant la parole à la Maison-Blanche, M. Trump a déclaré que les personnes qu’il qualifiait de détracteurs des États-Unis devraient quitter son pays.

 

Ces remarques faisaient suite à ses messages du dimanche sur Twitter qui disait que les quatre législatrices de gauche, connues au Congrès sous le nom de « Squad », devaient retourner « dans leurs pays d’origine, qui sont tous brisés et truffés de crimes ».

 

Les quatre membres de la Chambre élus pour la première fois sont toutes citoyennes américaines et toutes sauf une sont nées aux États-Unis.

 

Lorsqu’on lui a demandé s’il craignait que certains considèrent ses propos comme étant racistes et que les tenants de la suprématie blanche y voient une cause commune, M.Trump a répondu qu’il ne l’était pas. « Cela ne me concerne pas parce que beaucoup de gens sont d’accord avec moi, » ajoute-t-il.

 

Les propos du président ont été largement méprisés et certains, quoique peu nombreux, de ses compatriotes républicains se sont élevés contre eux.

 

M.Trump n’a pas identifié les politiciennes par leurs noms dans ses tweets, mais il semblait faire allusion aux représentantes Alexandria Ocasio-Cortez de New York, Ilhan Omar du Minnesota, Ayanna Pressley du Massachusetts et Rashida Tlaib du Michigan.

 

Lors d’une conférence de presse au Capitole, elles ont déclaré que M. Trump tentait de semer la division et de détourner l’attention de ce qu’elles qualifiaient de politique ratée en matière d’immigration, de santé et de fiscalité.

Inde : déblocage de 6,7 milliards de dollars pour soutenir le système de santé

La banque centrale indienne a débloqué, ce mercredi 5 mai, 6,7 milliards de dollars de prêts bonifiés pour les fabricants de vaccins, les hôpitaux et d’autres entreprises du secteur de la santé, afin ...

Covid-19 : comprendre ce qui se passe en Inde

Chaque jour, l’Inde recense environ 400.000 nouvelles contaminations. Un record ! Confronté à une seconde vague violente, le pays le plus peuplé au monde comptabilise plus de 3.400 morts par jour. Com...

Le vaccin de Sinovac bientôt autorisé dans l’Union européenne ?

Ce mardi 4 mai, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé qu’une procédure d’«examen continu» du vaccin contre la Covid-19 du laboratoire chinois Sinovac vient d’être lancée par son comité d...

G7 : la solidarité, la clé de la lutte contre les menaces mondiales

Avant le sommet du G7 le mois prochain (du 11 au 13 juin) à Cornwall, dans le sud-ouest de l’Angleterre, ce sont les ministres des Affaires étrangères du groupe qui se réunissent ce mardi 4 mai à...

Bill Gates et sa femme Melinda annoncent leur divorce

Ce lundi 3 mai, Bill et Melinda Gates, l’un des couples les plus riches du monde, ont annoncé leur séparation. Ce divorce intervient après 27 ans de mariage et 20 ans de travail commun au sein de leur...

États-Unis : le vaccin de Pfizer bientôt autorisé pour les 12-15 ans

Aux États-Unis, l’agence fédérale de règlementation des médicaments (FDA) devrait bientôt autoriser le vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour les jeunes de 12 à 15 ans. Selon une information du...