Aller au contenu principal

La crise des inégalités en Afrique de l'Ouest qualifiée d'extrême

L’inégalité économique et sociale est la principale problématique de la société africaine de l’Ouest. Face à l’augmentation des écarts de richesses, Oxfam invite les États de la région à renforcer leurs systèmes d’éducation, de santé et de fiscalité.

Par Khansaa B., Publié le 12/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

"L'inégalité a atteint des niveaux extrêmes en Afrique de l'Ouest. Aujourd’hui, le top 1 % des riches ouest-africains gagnent plus que l'ensemble de la population du continent", telle est la conclusion du nouveau rapport publié par Oxfam et Développement France international (DFI).

 

Selon le rapport, intitulé « West Africa Inequality Crisis » (La crise d’inégalité de l’Afrique de l’Ouest),  en Arique, 60 % des économies dont la croissance est très rapide se trouvent en Afrique de l’Ouest, notamment celle de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Sénégal — qui figurent dans le top 10 de la région-.

 

Cependant, « dans la plupart des pays, les avantages de cette croissance économique ne profitent qu’à un nombre très réduit de personnes », indique le rapport.

 

Au Nigéria, par exemple, les fortunes combinées des cinq nigérians les plus riches s’élèvent à 29,9 milliards de dollars, soit plus que l’ensemble du budget du pays en 2017.

 

En effet, la grande majorité des Africains de l’ouest se sont vu « refuser les conditions essentielles d’une existence digne, telles qu’une éducation de qualité, des soins de santé et des emplois décents ».

 

Alors que l’Afrique de l’Ouest souffre du plus grand taux d’inégalités du continent. Les quinze pays étudiés « choisissent d’ignorer la crise des inégalités plutôt que de la résoudre », a indiqué le rapport.

 

« Au lieu de lutter contre les inégalités, certains gouvernements de la région ont sous-financé les services publics, tels que la santé et l’éducation, et n’ont pas réussi à s’attaquer à la corruption », a déclaré le directeur régional d’Oxfam, Adama Coulibaly.

 

Les auteurs du rapport appellent les gouvernements à faire davantage pour promouvoir une fiscalité progressive, augmenter les dépenses sociales, renforcer la protection du marché du travail, investir dans l’agriculture et renforcer les droits fonciers des petits exploitants. « La pauvreté n’est pas une fatalité », déclarent-ils.

 

Toutefois, les gouvernements ne combattent pas les inégalités de la même manière. Selon le rapport, le Cap-Vert, la Mauritanie et le Sénégal sont parmi les plus déterminés à réduire les inégalités, tandis que le Nigéria, le Niger et la Sierra Leone figurent parmi les moins engagés.

Covid-19 : détérioration de la situation des femmes du monde arabe

Selon un rapport américain, un an après le début de la pandémie mondiale de la Covid-19, la situation des femmes dans la région arabe et au Moyen-Orient a régressé, en particulier sur le plan économiq...

La crise sanitaire engendrerait le mariage de 10 millions d’enfants

Ce lundi 8 mars, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) a partagé un communiqué portant sur l’impact de la pandémie du nouveau coronavirus sur le mariage des mineurs. Selon l’agence des Na...

Les Suisses ont voté en faveur de l'interdiction du voile intégral

Ce dimanche 7 mars, les Suisses ont voté en faveur de l’interdiction de se dissimuler le visage. Voté à une courte majorité, ce référendum était à l’initiative de l’extrême droite et visait les rares ...

Pacifique : évacuations après une alerte au tsunami

À travers le Pacifique, une série de puissantes secousses sismiques a entraîné une alerte au tsunami. En effet, un tremblement de terre de magnitude 8,2, le plus important observé depuis août 2018, a ...

Le pape François entame une visite historique en Irak

Ce vendredi 5 mars, le pape François débute une visite historique en Irak, sous très haute protection. Cette visite intervient dans un contexte sécuritaire et sanitaire compliqué, notamment après l’at...

ONU : près 20% de nourriture est gaspillée chaque année

Ce jeudi 4 mars, les Nations Unies (ONU) ont révélé que la nourriture gaspillée chaque année dans le monde représente près d’un milliard de tonnes, soit environ 20% des aliments disponibles pour les h...