Aller au contenu principal

15 millions de dirhams pour la restauration d'un site archéologique

Mohammed Laaraj, ministre de la Culture et de la Communication, a lancé un projet — estimé à 15 millions de dirhams — pour renforcer et promouvoir le site archéologique de Lixus, prés de Larache.

Par Khansaa Bahra, Publié le 09/07/2019 à 10:19, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Dans le cadre d’un nouveau programme de restauration lancé le 6 juillet, le gouvernement marocain a investi 15 millions de Dirhams pour promouvoir le site de Lixus.

 

Lixus est une ville ancienne située au bord de la rivière Loukous. Colonisée par les Phéniciens au 12e siècle av. J.-C., elle a prospéré sous l’Empire romain. Le site, qui abrite un unique amphithéâtre ainsi qu’un grand complexe industriel, a été détruit lors de la conquête musulmane du Maroc à la fin du 7e siècle.

 

Initialement restauré dans les années 1940, 1950 et 1960, Lixus a reçu 11,8 millions de dirhams plus tôt cette année pour la construction d’un nouveau centre pour les visiteurs et d’autres infrastructures touristiques.

 

Dans un communiqué de presse, le ministre a déclaré que ce nouveau programme vise à promouvoir le site aux niveaux local et national, ce qui en ferait une escale touristique et scientifique. Le projet s’inscrit dans une stratégie de développement culturel et économique, ajoute le communiqué de presse.

 

6,75 millions de dirhams seront consacrés à la restauration et à la maintenance du site. Un montant supplémentaire de 4,6 millions de dirhams sera injecté pour l’amélioration des infrastructures, 2,2 millions de dirhams seront dédiés à la recherche et à la formation en archéologie et une contribution de 1,05 million servira à la promotion du Lixus.

 

Le ministère vise également à inscrire le site sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Il prévoit également de lancer un programme pilote national pour promouvoir les autres sites archéologiques du pays.

 

En effet, le royaume possède une variété de sites archéologiques, disséminés à travers le pays. Ceux-ci incluent des fossiles de dinosaures, des gravures rupestres, d’anciennes villes phéniciennes comme Lixus et le site des ruines romaines de Volubilis, inscrit au registre de l’UNESCO en 1997.

Voici comment se rendre en Grèce depuis le Maroc

En 2020, très peu de vacanciers se sont risqués à voyager hors de leurs frontières pour les vacances d’été. Un an plus tard, alors que les campagnes de vaccination vont bon train, les pays européens s...

Santé : des agences régionales remplaceront les directions régionales

Dans son édition de ce jeudi 17 juin, le journal arabophone Al-Akhbar rapporte que Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, envisage de limoger tous les directeurs régionaux de la santé. Cette démarche...

En 20 ans, Wikipédia a révolutionné la diffusion du savoir

Une encyclopédie est un ouvrage qui tente de synthétiser les connaissances à un moment précis. Avant l’ère d’internet, ces fameuses encyclopédies faisaient parfois plusieurs volumes et coûtait une for...

Covid-19 : attention à la hausse des cas de contamination

Alors que le Maroc risque de voir sa campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 suspendue...

Marhaba : première traversée Sète-Tanger Med

Ce mercredi soir, un bateau a quitté le port de Sète dans le sud-est de la France dans le cadre de l’opération Marhaba 2021, lancée suite aux instructions royales concernant l’accueil des Marocains ré...

RAM : lancement imminent de vols additionnels en provenance de huit villes européennes

Dans un message publié ce jeudi 17 juin sur son compte Twitter, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé «le lancement imminent de vols additionnels» en provenance de huit ville...