Aller au contenu principal

15 millions de dirhams pour la restauration d'un site archéologique

Mohammed Laaraj, ministre de la Culture et de la Communication, a lancé un projet — estimé à 15 millions de dirhams — pour renforcer et promouvoir le site archéologique de Lixus, prés de Larache.

Par Khansaa Bahra, Publié le 09/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Dans le cadre d’un nouveau programme de restauration lancé le 6 juillet, le gouvernement marocain a investi 15 millions de Dirhams pour promouvoir le site de Lixus.

 

Lixus est une ville ancienne située au bord de la rivière Loukous. Colonisée par les Phéniciens au 12e siècle av. J.-C., elle a prospéré sous l’Empire romain. Le site, qui abrite un unique amphithéâtre ainsi qu’un grand complexe industriel, a été détruit lors de la conquête musulmane du Maroc à la fin du 7e siècle.

 

Initialement restauré dans les années 1940, 1950 et 1960, Lixus a reçu 11,8 millions de dirhams plus tôt cette année pour la construction d’un nouveau centre pour les visiteurs et d’autres infrastructures touristiques.

 

Dans un communiqué de presse, le ministre a déclaré que ce nouveau programme vise à promouvoir le site aux niveaux local et national, ce qui en ferait une escale touristique et scientifique. Le projet s’inscrit dans une stratégie de développement culturel et économique, ajoute le communiqué de presse.

 

6,75 millions de dirhams seront consacrés à la restauration et à la maintenance du site. Un montant supplémentaire de 4,6 millions de dirhams sera injecté pour l’amélioration des infrastructures, 2,2 millions de dirhams seront dédiés à la recherche et à la formation en archéologie et une contribution de 1,05 million servira à la promotion du Lixus.

 

Le ministère vise également à inscrire le site sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Il prévoit également de lancer un programme pilote national pour promouvoir les autres sites archéologiques du pays.

 

En effet, le royaume possède une variété de sites archéologiques, disséminés à travers le pays. Ceux-ci incluent des fossiles de dinosaures, des gravures rupestres, d’anciennes villes phéniciennes comme Lixus et le site des ruines romaines de Volubilis, inscrit au registre de l’UNESCO en 1997.

Groupe Sunergia : bilan de la consommation des réseaux sociaux au Maroc

Dans un rapport publié sur son site, Sunergia groupe, spécialiste en études marketing, précise qu’en 2021 50% des Marocains surfent sur le Web et que la majorité de ces derniers se connecte sur I...

Maintien du couvre-feu pendant les deux jours de l’Aïd

Réuni ce mercredi 12 mai, le Conseil du gouvernement a décidé de maintenir les restrictions sanitaires imposées durant le ramadan durant les deux prochains jours de l’Aïd, annonce un communiqué. Ces m...

Comment vivrons-nous dans 20 ans ?

Consommation, transport, santé, politique... Marc-Olivier Padis, directeur des études du Think tank Terra Nova, imagine notre quotidien dans 20 ans. Que sera notre monde de vie dans deux décennies ? L...

Ouverture exceptionnelle et gratuite des musées de la FNM le 18 mai

Le 18 mai, le monde célèbrera la journée internationale des musées. À l’occasion de ce rendez-vous culturel international, la Fondation nationale des Musées (FNM) fête cette année les musées sous le s...

Covid-19 : la vaccination prend un nouvel élan

Après quelques semaines difficiles, le rythme de la vaccination a repris de plus belle au Maroc. Pl...

Aïd Al-Fitr : le Maroc observera le croissant de lune ce mercredi

Ce mardi 11 mai, le ministère marocain des Affaires islamiques a annoncé que l’observation du croissant de lune pour l’Aïd Al-Fitr se fera ce mercredi 12 mai. Cette démarche vise à déterminer la date ...