Aller au contenu principal

Les singes magots désormais une espèce menacée

Par Khansaa Bahra, Publié le 05/07/2019 à 12:07, mis à jour le 06/01/2021 à 10:41          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media

Les singes magots (Macaca Sylvanus), également appelés macaques de Barbarie ou macaques berbères, sont des mammifères sauvages de la famille des primates. C’est une espèce endémique du Moyen Atlas, notamment en Algérie, au Maroc, et à Gibraltar (Territoire britannique d’outre-mer sur la côte sud de l’Espagne).

 

En 2010, une étude menée par la direction du parc national de Djurdjura a identifié 4600 macaques, contre 5500, 30 ans plus tôt.

 

En 2016, cette espèce a été classée « très protégée », dans l’annexe 1er de la Convention sur le commerce international des espèces menacées d’extinction (CITES).

Selon l’Union internationale de conservation de la nature (UICN), l’espèce, qui fait la richesse de la faune marocaine, est menacée d’extinction.

 

Faical Boutlib, le président de l’Association marocaine de la protection du patrimoine et du singe magot, a déclaré que « Près de 65 % des spécimens ont disparu depuis 1990 dans le Moyen Atlas. Si rien n’est fait, il n’y aura plus de singes magot d’ici quinze ans au Maroc, alors qu’ils font partie du patrimoine immatériel international et participent à la protection des forêts ».

 

Depuis 1990, près de 65 % de la population de macaques de barbarie ont disparu de cette région. Plusieurs raisons ont été attribuées à cette disparition, notamment le tourisme, la déforestation, le braconnage et le commerce illégal.

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...