Aller au contenu principal

Adultère : l’ex-ministre Mohamed Ziane poursuivi en justice

Par Nora Jaafar, Publié le 02/12/2021 à 16:30, mis à jour le 03/12/2021 à 16:46
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Mohamed Ziane poursuivi en justice

Mohamed Ziane, ex-avocat et ministre des Droits de l’Homme, sera jugé à partir du 9 décembre pour outrage à la justice et adultère, rapporte H24Info. Ses déboires avec la justice font suite à une plainte déposée début d’année par le ministère de l’Intérieur. Ziane a pour sa part accusé en novembre 2020 les services marocains de sécurité d’avoir «truqué» une vidéo pour présenter de façon compromettante une entrevue entre lui et une cliente mariée dans une chambre d’hôtel.

Selon l’ex-bâtonnier de Rabat, Mohamed Ziane (78 ans) a été poursuivi en état de liberté pour onze chefs d’accusation, dont ceux d’outrage à des fonctionnaires publics et à la justice, d’injure contre un corps constitué, de diffamation, d’adultère ou encore de harcèlement sexuel.

Cette affaire remonte à 2020, lorsqu’une WebTV marocaine a diffusé la vidéo compromettante de l’ex-ministre sur les réseaux sociaux. Après avoir provoqué un tollé dans les médias, ce dernier avait pointé du doigt le chef de la police et des renseignements intérieurs, Abdelatif Hammouchi, l’accusant d’avoir truqué les images en question.

De son côté, le ministère de l’Intérieur a souligné dans un communiqué officiel avoir déposé en janvier 2021 une plainte «basée sur des faits matériels concrets, à travers lesquels des institutions de l’État ont été offensées via la diffusion d’accusations et d’allégations fallacieuses, sanctionnées par le Code pénal».

Pour rappel, Mohamed Ziane avait occupé entre 1995 et 1996 le poste de ministre des Droits de l’Homme. Il était également l’avocat du gouvernement dans les années 1990. Cependant, depuis quelques années, il est devenu célèbre pour ses positions critiques notamment envers les services sécuritaires du Royaume.

Pourquoi le sommet arabe ne se tiendra pas en mars ?

Le sommet arabe, qui devait se dérouler au mois de mars prochain, a été une nouvelle fois reporté. ...

Maroc-Mali : entretien de Nasser Bourita avec le chef de la diplomatie malienne

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a échangé, jeudi par téléphone, avec le ministre des Affaires étrangères et de la ...

Awrach : attention à l'effet cocotte-minute !

Lancement officiel ce vendredi du programme gouvernemental Awrach pour la création de 250.000 emplo...

Les projets de décret adoptés jeudi par le Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement a adopté deux projets de décret. Le premier est relatif à la composition de la commission nationale chargée de l’application des sanctions prises par le Conseil de sécurité ...

100 premiers jours du gouvernement : les précisions de Aziz Akhannouch

Lors d’une émission spéciale retransmise en différé par Al Aoula et 2M, Aziz Akhannouch, chef de l’...

Sahara : la tournée régionale de De Mistura prend fin, l'Espagne veut intervenir

La tournée régionale de Staffan De Mistura, envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unie...