Aller au contenu principal

Ryanair annule tous ses vols avec le Maroc jusqu’au 1er février 2022

Par Khansaa Bahra, Publié le 02/12/2021 à 10:42, mis à jour le 02/12/2021 à 10:58
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Ryanair annule tous ses vols avec le Maroc jusqu’au 1er février 2022

Dans un communiqué publié ce mercredi 1er décembre en début de soirée, la compagnie aérienne Ryanair a annoncé avoir décidé d’annuler tous ses vols vers le Maroc jusqu’au 1er février 2022. Selon la société low-cost, elle a été «contrainte» de prendre cette décision en raison du «manque de clarté du gouvernement marocain».

«Après avoir émis une interdiction de vol pour tous les vols à destination et en provenance du Maroc du 29 novembre au 13 décembre, les autorités marocaines doivent encore discuter avec les compagnies aériennes de ce qui se passera après leur décision de mi-décembre», ajoute le communiqué. «Les annulations de vols obligatoires ont touché 160.000 clients de Ryanair à ce jour et, en raison de l’incertitude persistante, Ryanair a été contraint d’annuler tous ses vols marocains prévus jusqu’au 1er février 2022, laissant 230.000 passagers supplémentaires confrontés à des perturbations de leurs plans de voyage», explique Ryanair. L’entreprise irlandaise affirme «regretter profondément l’annulation de ses vols vers le Maroc jusqu’au 1er février 2022 en raison du manque de communication de la part des autorités marocaines».

Il s’agit d’un nouveau coup dur pour les professionnels de tourisme. En effet, cette annulation intervient après que Easy Jet a annoncé une décision similaire fin novembre dernier. La compagnie aérienne avait annoncé la suspension de ses vols entre le Maroc et la France, du 25 novembre jusqu’à février 2022.

Covid-19 : le sous variant BA.2 est-il plus dangereux ?

Le sous variant d’Omicron BA.2 nécessite plus de vigilance que d’inquiétude, a indiqué samedi 22 janvier, le médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, Tayeb Hamdi. Ce constat est tiré d...

Disparition des abeilles dans certaines régions : l'ONSSA lance une enquête

La maladie n’est pas à priori à l’origine de la disparition des abeilles dans certaines régions, un phénomène qui reste assez nouveau à ce stade, a annoncé, vendredi, l’Office national de sécurité san...

Ecoles fermées à cause de la Covid : vers un retour progressif aux cours en présentiel

Fermé depuis près de deux semaines, l’établissement Al-Jabr Bouskoura secondaire a rouvert ses portes aux élèves ce jeudi 20 janvier. Dans un courriel adressé aux parents et tuteurs des apprenants, la...

Médecins du secteur privé : 80% ont répondu à l’appel de grève (Collège syndical national)

Suite à un appel lancé par le Collège syndical national des médecins spécialistes privés, le Syndicat national de médecine générale du privé, le Syndicat national des médecins du secteur libéral, l’As...

Maroc-France : légère baisse de délivrance des visas en 2021

Le ministère français de l’Intérieur a dévoilé le 20 janvier les premières statistiques sur l’immig...

Jumeaux-jumelles, pourquoi l'idée du double fascine

Les jumeaux sont souvent la cible de fantasmes, de clichés et d'idées préconçues. C'est une relation qui inspire la fascination, le fantasme parfois, l'étonnement toujours. Les jumeaux fascinent, depu...