Aller au contenu principal

Journée mondiale du Diabète : l’appel du ministère de la Santé

Par Nora Jaafar, Publié le 15/11/2021 à 17:51, mis à jour le 15/11/2021 à 18:00
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Journée mondiale du Diabète : les recommandations et l’appel du ministère de la Santé

Le diabète est une maladie complexe qui a atteint des proportions épidémiques inquiétantes et dont l’impact social et économique ne cesse de croître. Et en ces temps de crise de la Covid-19, «la létalité liée à cette infection est significativement plus élevée chez les personnes porteuses de comorbidités, notamment le diabète, du fait qu’elles sont susceptibles de développer des formes sévères» du virus, déplore un communiqué du ministère de la Santé et de la Protection sociale.

D’après L’Opinion, qui cite une enquête menée au Maroc en 2018 par Stepwise chez les personnes adultes, près de 2.7 millions de Marocains sont diabétiques. 49% de ces derniers ne sont pas conscients de leur maladie alors que 2,2 millions sont pré-diabétiques. De plus, plus de 20.000 enfants sont atteints de diabète. Et le département de Khalid Aït Taleb prend en charge plus d’un million de diabétiques au niveau des établissements des soins de santé primaires.

Cette année, à l’occasion de la Journée mondiale du Diabète, célébré ce dimanche 14 novembre 2021, la tutelle a appelé à l’adoption d’un mode de vie sain, notamment une alimentation saine et équilibrée et une activité physique régulière, pour «retarder la survenue du diabète de type 2 voire même l’éviter». La même source a également souligné l’importance du diagnostic précoce du diabète chez les personnes à haut risque, et ce, pour assurer aux diabétiques une prise en charge rapide ainsi que de meilleures chances d’éviter des complications graves et coûteuses ainsi que le risque d’un décès prématuré.

«Notre pays ne cesse d’accroître les investissements dans les soins et la prévention du diabète et de faire en sorte que toute personne atteinte de cette maladie puisse accéder aux soins dont elle a besoin», affirme le communiqué du ministère, notant que «la maîtrise du diabète dans notre pays est une responsabilité individuelle et collective, qui doit se traduire par des actions coordonnées et concertées».

Ecoles fermées à cause de la Covid : vers un retour progressif aux cours en présentiel

Fermé depuis près de deux semaines, l’établissement Al-Jabr Bouskoura secondaire a rouvert ses portes aux élèves ce jeudi 20 janvier. Dans un courriel adressé aux parents et tuteurs des apprenants, la...

Médecins du secteur privé : 80% ont répondu à l’appel de grève (Collège syndical national)

Suite à un appel lancé par le Collège syndical national des médecins spécialistes privés, le Syndicat national de médecine générale du privé, le Syndicat national des médecins du secteur libéral, l’As...

Maroc-France : légère baisse de délivrance des visas en 2021

Le ministère français de l’Intérieur a dévoilé le 20 janvier les premières statistiques sur l’immig...

Jumeaux-jumelles, pourquoi l'idée du double fascine

Les jumeaux sont souvent la cible de fantasmes, de clichés et d'idées préconçues. C'est une relation qui inspire la fascination, le fantasme parfois, l'étonnement toujours. Les jumeaux fascinent, depu...

Service militaire : le formulaire de recensement doit être rempli au plus tard le 10 février

Le ministre de l’Intérieur rappelle les jeunes marocains, invités à remplir le formulaire du recensement relatif au service militaire au titre de l’année en cours et qui ne l’ont pas encore effectué, ...

Qu’est-ce que "l’éco-anxiété" ?

En raison du dérèglement climatique et des prévisions inquiétantes des experts du climat, un nouveau trouble anxieux s’est emparé d’une partie de la population : l’éco-anxiété. Aujourd’hui, un jeune s...