Aller au contenu principal

Nasser Bourita représente le Roi à la Conférence de Paris sur la Libye

Par Nora Jaafar, Publié le 12/11/2021 à 16:08, mis à jour le 12/11/2021 à 16:59
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Conférence internationale de Paris sur la Libye : le Roi représenté par Nasser Bourita

La conférence internationale sur la Libye a lieu ce vendredi à Paris. Et c’est Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, qui représente le roi Mohammed VI lors de ces travaux. Cette réunion vise à apporter un soutien international à la poursuite de la transition politique engagée en Libye ainsi qu’à assurer l’organisation des élections le 24 décembre 2021.

Lire aussi : Élections libyennes : Haftar suspend temporairement ses fonctions militaires

Le Maroc a fortement contribué au rapprochement entre les différentes parties libyennes afin de les accompagner à instaurer la paix, la concorde et la stabilité dans leur pays. Il a accueilli une série de rounds de dialogue libyen marquée notamment par l’accord de Skhirat de 2015. D’où l’importance de sa participation à cette conférence. Selon la MAP, cette rencontre connaît pour la première fois la participation de l’ensemble des pays voisins de la Libye, et cherche «également à soutenir la Libye dans sa demande de retrait des forces étrangères et des mercenaires».

Lire aussi : Diplomatie marocaine : des élections démocratiques, seule solution à la crise libyenne

De son côté, l’Élysée a noté que sur le plan économique, la conférence devra «rappeler la nécessité d’unifier les institutions financières libyennes et de mettre en œuvre une répartition équitable et transparente des richesses du pays». S’agissant du plan humanitaire, «la conférence permettra de réaffirmer l’engagement collectif à renforcer le soutien de la communauté internationale pour répondre aux besoins urgents et lutter contre les trafics d’êtres humains», ajoute la même source.

Lire aussi : Le Maroc, toujours engagé dans la résolution de la crise libyenne

Pour rappel, cette Conférence internationale de Paris intervient un mois avant la tenue d’élections générales (présidentielle en décembre et législatives en janvier), qui devraient apporter un espoir de stabilisation à un pays en proie au chaos depuis plus d’une décennie. Pour la communauté internationale, ces scrutins sont décisifs pour sortir le pays de la crise politique et sécuritaire qu’il confronte depuis plus d’une décennie.

Sahara : Guterres appelle toutes les parties à reprendre le processus politique

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé toutes les parties au conflit autour du Sahara à reprendre le processus politique en vue de parvenir à une solution à ce différend régional. ...

Sahara : De Mistura a rencontré vendredi le ministre espagnol des Affaires étrangères

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a rencontré, vendredi 21 janvier, l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara, Staffan de Mistura. Ce d...

Gouvernement Akhannouch : 103 jours au pouvoir

Samedi 22 janvier 2022. Cela fait 103 jours que Aziz Akhannouch s’est installé à la Chefferie du go...

Pourquoi le sommet arabe ne se tiendra pas en mars ?

Le sommet arabe, qui devait se dérouler au mois de mars prochain, a été une nouvelle fois reporté. ...

Maroc-Mali : entretien de Nasser Bourita avec le chef de la diplomatie malienne

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a échangé, jeudi par téléphone, avec le ministre des Affaires étrangères et de la ...

Awrach : attention à l'effet cocotte-minute !

Lancement officiel ce vendredi du programme gouvernemental Awrach pour la création de 250.000 emplo...