Aller au contenu principal

Élections libyennes : Haftar suspend temporairement ses fonctions militaires

Par Nora Jaafar, Publié le 23/09/2021 à 16:45, mis à jour le 23/09/2021 à 16:49
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Élections libyennes : Haftar suspend temporairement ses fonctions militaires

Le maréchal libyen, Khalifa Haftar a déclaré ce mercredi qu’il se retire temporairement de ses fonctions militaires. Il a désigné son chef d’état-major, Abdelrazzak Al-Nadhouri, comme son remplaçant à la tête de l’Armée nationale libyenne (ANL), forces armées du gouvernement basé à Tobrouk, et ce, jusqu’aux élections générales du 24 décembre. Cette décision ouvre ainsi la porte à Haftar de se présenter aux présidentielles, conformément aux nouvelles lois du pays.

L’ANL est en opposition directe avec l’armée libyenne, qui est loyale au Gouvernement d’entente nationale (GEN) basé à Tripoli et reconnu par la communauté internationale. Après des années d’impasse, les hommes de Haftar ont lancé une attaque ouverte sur le siège du GEN, après l’échec des tentatives de réconciliation des deux parties.

Il faut noter que la candidature aux présidentielles du désormais ex-maréchal intervient après l’adoption d’une nouvelle loi controversée par le président de la Chambre des représentants, Aguila Saleh. Ce texte stipule que les commandants militaires en Libye sont autorisés à se présenter aux élections à condition qu’ils se retirent de leurs fonctions au moins trois mois avant la tenue du scrutin. Les militaires ont également droit à une indemnité de retour à leur poste s’ils ne sont pas élus. Plusieurs voix ont accusé Saleh d’avoir précipité la mise en place de cette législation afin de soutenir son allié Haftar dans sa candidature à la présidence. Peu après l’adoption de ladite loi, Saleh a également annoncé qu’il se retirait du Parlement pour se concentrer sur la campagne présidentielle.

Par ailleurs, des groupes internationaux, dont les Nations Unies, continuent de surveiller les prochaines élections en Libye. Cet événement constitue la première tentative depuis plusieurs années de réconcilier les différentes factions qui revendiquent actuellement le pouvoir légitime dans diverses parties du pays.

Covid-19 : le Maroc rempli les objectifs des Nations Unies

Le Maroc fait partie des cinq pays africains ayant atteint l’objectif des Nations Unies qui consiste à vacciner 10% de la population contre le coronavirus avant fin septembre dernier et 40% avant la f...

Les campagnes de vaccinations ne décollent pas en Afrique

En Afrique, à peine 10% des adultes bénéficient aujourd’hui d’une couverture vaccinale contre la Covid-19, très loin de l’objectif officiellement fixé de 70%. Face à la lenteur des campagnes vaccinale...

CAN 2021 : le Sénégal l’équipe la plus chère, l’Algérie la plus populaire !

Parmi les 24 équipes engagées pour la CAN 2021 au Cameroun, une seule sera sacrée le 6 février. Une...

Soudan : démission du premier ministre suite à de violentes manifestations

Le premier ministre soudanais Abdalla Hamdok a démissionné ce dimanche. Cette décision est intervenue après que trois manifestants ont été tués par les forces de sécurité soudanaises lors de protestat...

La CAN, vraiment une valeur sûre pour le pays organisateur ?

Après plusieurs reports, le Cameroun organisera la CAN du 9 janvier au 6 février prochain. Pour le ...

Financement des infrastructures : l’amont, un maillon essentiel négligé

En 2018, pour la première fois, les investissements en infrastructures ont dépassé 100 milliards de...