Aller au contenu principal

Sommet de la Ligue arabe : l’Algérie veut imposer son agenda

Par Nora Jaafar, Publié le 12/11/2021 à 13:29, mis à jour le 12/11/2021 à 17:12
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
L’Algérie veut aborder la question du Sahara lors du prochain sommet de la Ligue arabe

Le sommet ordinaire de la Ligue arabe, qui devait avoir lieu en 2020, a été reporté en raison de la pandémie de la Covid-19 à mars 2022. Et c’est l’Algérie qui va accueillir ce rendez-vous de haut niveau. À l’approche de cette réunion, le gouvernement algérien tente d’imposer son propre agenda aux autres pays membres en annonçant que «le sommet arabe prochain sera le sommet de la solidarité interarabe et du soutien de la cause palestinienne et du peuple sahraoui». Une déclaration qui a été faite par le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

Lire aussi : Sahara : un dossier toujours aussi compliqué

Selon Yabiladi, la question du Sahara marocain n’a jamais été abordée lors des travaux de Ligue arabe, Rabat et Alger s’étant longtemps efforcés de l’éloigner des programmes des réunions des chefs d’État de la région. Ainsi, malgré leurs profondes divergences, les deux pays maghrébins impliqués dans ce conflit avaient préféré confier la résolution de ce dossier à l’Union Africaine ainsi qu’aux Nations Unies et ses agences.

Lire aussi : L'Algérie accuse le Maroc d'avoir tué trois camionneurs

Par ailleurs, en réponse à une lettre sur l’affaire des camions détruits près de Bir Lahlou envoyée récemment par Lamamra, l’Egyptien Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue arabe, a «exprimé sa préoccupation face aux développements que connaît la région, appelant les deux parties à faire preuve de retenue et d’éviter l’escalade».

Lire aussi : "Le Sahara marocain n'est pas à négocier"

Pourquoi le sommet arabe ne se tiendra pas en mars ?

Le sommet arabe, qui devait se dérouler au mois de mars prochain, a été une nouvelle fois reporté. ...

Maroc-Mali : entretien de Nasser Bourita avec le chef de la diplomatie malienne

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a échangé, jeudi par téléphone, avec le ministre des Affaires étrangères et de la ...

Awrach : attention à l'effet cocotte-minute !

Lancement officiel ce vendredi du programme gouvernemental Awrach pour la création de 250.000 emplo...

Les projets de décret adoptés jeudi par le Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement a adopté deux projets de décret. Le premier est relatif à la composition de la commission nationale chargée de l’application des sanctions prises par le Conseil de sécurité ...

100 premiers jours du gouvernement : les précisions de Aziz Akhannouch

Lors d’une émission spéciale retransmise en différé par Al Aoula et 2M, Aziz Akhannouch, chef de l’...

Sahara : la tournée régionale de De Mistura prend fin, l'Espagne veut intervenir

La tournée régionale de Staffan De Mistura, envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unie...