Aller au contenu principal

Le changement climatique a-t-il provoqué la canicule de l'Europe ?

Karsten Haustein, climatologue à l’université d’Oxford en Angleterre, parle des causes de la vague de chaleur qui touche en ce moment l’Europe et en l’Asie du Sud.

Par Khansaa B., Publié le 02/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

L’Europe continentale a connu pendant ces derniers jours des températures records. Cette chaleur inhabituelle a incité les experts à pousser leurs recherches pour savoir si le changement climatique en est la cause.

 

Un rapport dans ce sens a été élaboré par World Weather Attribution Network ( WWAN ), un consortium international de scientifiques, et devrait être publié aujourd’hui.

 

Les précédents records de températures enregistrées dans de nombreuses régions d’Europe, qui remontent à l’été de 2003, ont atteint 44,1 °C dans le sud de la France. Par conséquent, 70 000 personnes sont décédées.

 

Alors qu’une autre vague de chaleur avait frappé l’Europe en 2018, WWAN a mené une évaluation rapide qui a montré que cela s’est produit à cause du changement climatique anthropique.

 

L’équipe avait prévu que, si les températures mondiales s’élevaient de 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels d’ici 2100, des évènements semblables pourraient se produire chaque année. Par contre, si cette hausse de températures est limitée à 1,5 °C, les canicules se produiront chaque deux années sur trois.

 

La canicule de cette année, qui a débuté en mi-juin, bien qu’elle devrait être plus courte, est encore plus intense. Le 28 juin, les températures au sud de la France ont atteint 45,9 °C, battant les records de températures du pays.

 

L’Europe n’est pas le seul continent à être affecté par ces températures mortelles. L’Inde et le Pakistan souffrent depuis mi-mai de la vague de chaleur la plus longue de leur histoire, avec des degrés avoisinant les 50 °C. Le 21 juin, au moins 180 personnes sont décédées à cause de la chaleur caniculaire.

 

Karsten Haustein, climatologue de l’Université d’Oxford en Angleterre et membre du WWAN, a expliqué à Science News sue « quand cette vague de chaleur avait commencé il y a 10 jours ( le 24 juin ), la situation était déjà extrême. [...] Sachant que la fréquence et l’intensité de ces canicules augmentent dans le monde entier, ces vagues de chaleur ont au moins deux fois plus de risques de se reproduire en raison du changement climatique. »

Suicide : le fléau silencieux

Deux nouveaux suicides dans la province de Chefchaouen. Ces derniers jours, un quadragénaire, divor...

La légalisation du cannabis vue par la presse nationale

Le Conseil de gouvernement réuni ce jeudi a entamé l’examen du projet de loi n° 13.21 portant usage...

La santé des reins : pourquoi faut-il en prendre soin ?

Vu que le rein est très discret, on parle peu de ses problèmes. Toutefois, les maladies rénales aff...

Covid-19 : nouvelle accélération de la cadence de vaccination

248.844 Marocains ont pu recevoir jeudi la première dose du vaccin contre la Covid-19. Le nombre to...

Tramway Casablanca : risque de perturbations/coupures d’eau

La société délégataire Lydec annonce sur son site que dans le cadre de la finalisation des travaux de déviation des réseaux d’eau et d’électricité liée aux chantiers des futures lignes T3 et T4 du Tra...

Perturbations de la navigation : Maroc Telecom s’explique

Ce mercredi 24 février, l'opérateur Maroc Telecom a publié un communiqué dans lequel il explique les raisons des perturbations de la navigation. «Dans le cadre de la maintenance régulière des infrastr...