Aller au contenu principal

Iran : plusieurs espions américains risquent la peine de mort

Par Nora Jaafar, Publié le 02/07/2019 à 11:52, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les procureurs iraniens réclament la peine de mort pour plusieurs suspects arrêtés l’année dernière en Iran pour espionnage pour le compte des États-Unis dans des organismes militaires et nucléaires, rapportent ce mardi les médias officiels, alors que les tensions avec Washington au sujet du programme nucléaire de Téhéran s’intensifient.

 

L’Iran a déclaré en août dernier qu’elle avait arrêté des « douzaines d’espions » infiltrés dans des organes de l’État, dont la plupart ont une double nationalité.

 

En juin, l’Iran a déclaré qu’elle avait exécuté un ancien employé contractuel de l’organisme aérospatial du ministère de la Défense pour espionnage pour le compte de la Central Intelligence Agency des États-Unis.

 

Le porte-parole du pouvoir judiciaire, Gholamhossein Esmaili, a déclaré qu’un nombre indéterminé de suspects, arrêtés il y a moins d’un an, risquaient d’être condamnés à mort par les tribunaux militaires, indique la télévision d’État.


 

Téhéran a annoncé lundi qu’il avait amassé plus d’uranium faiblement enrichi que le permet l’accord nucléaire de 2015, une démarche que le président Donald Trump a qualifiée de « jeu du feu » en raison des préoccupations concernant la poursuite des hostilités américano-iraniennes.

 

Cette initiative a marqué le premier changement majeur de Téhéran par rapport aux dispositions du pacte depuis que les États-Unis s’en sont retirés il y a plus d’un an.

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...

Covid-19 : 2.000 euros pour discréditer le vaccin de Pfizer

Alors que la pénurie de vaccins contre la Covid-10 handicape les campagnes de vaccination de plusieurs pays, certains influenceurs ont été sollicités pour discréditer le vaccin de Pfizer. Dans ce podc...

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

Mexique : les violences meurtrières envers les journalistes

25 ans après, les médias internationaux, coordonnés par Forbidden Stories ont décidé d’enquêter sur les violences meurtrières dont sont victimes les journalistes au Mexique. Le lancement de cette inve...

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...