Aller au contenu principal

Grippe saisonnière-Covid-19 : pas de délai recommandé entre les deux vaccinations

Par Nora Jaafar, Publié le 08/11/2021 à 15:29, mis à jour le 08/11/2021 à 15:50
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Le ministère de la Santé et de la Protection Sociale lance la campagne nationale de prévention contre la grippe saisonnière sous le slogan

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a déclaré qu’aucun délai n’est recommandé entre l’administration du vaccin contre la grippe saisonnière et celui contre la Covid-19. Dans un document officiel, la tutelle a indiqué que la vaccination ne doit être reportée que chez les personnes dont l’infection au virus est en cours.

Après le rétablissement du patient, le délai pour recevoir sa troisième dose vaccinale est de quatre semaines après l’apparition des symptômes. Le délai entre la deuxième et la troisième dose doit être de six mois ou plus, note la même source. Pour les personnes asymptomatiques, le même délai de quatre semaines est appliqué à partir de la date du résultat positif de leur test PCR, explique le ministère.

La vague de froid ayant commencé au Maroc depuis le début de ce mois de novembre, plusieurs citoyens ont commencé à se préparer pour la saison hivernale alors que la crise sanitaire n’a toujours pas été endiguée. Le Royaume équipe annuellement les hôpitaux et les pharmacies en vaccins contre la grippe au début du mois de novembre afin de réduire le risque de complications graves chez les personnes vulnérables.

Dans sa note, la tutelle a souligné l’importance d’assurer une large couverture vaccinale contre la grippe parmi les catégories à risque. L’année dernière, le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, a déploré la gravité de la grippe saisonnière pour les populations vulnérables, notamment les femmes enceintes, les enfants et les personnes souffrant de maladies chroniques ou graves. Il avait précisé que trois à cinq millions de personnes dans le monde contractent cette maladie annuellement, et que parmi elles 250.000 à 650.000 en meurent.

Covid-19 : le sous variant BA.2 est-il plus dangereux ?

Le sous variant d’Omicron BA.2 nécessite plus de vigilance que d’inquiétude, a indiqué samedi 22 janvier, le médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, Tayeb Hamdi. Ce constat est tiré d...

Disparition des abeilles dans certaines régions : l'ONSSA lance une enquête

La maladie n’est pas à priori à l’origine de la disparition des abeilles dans certaines régions, un phénomène qui reste assez nouveau à ce stade, a annoncé, vendredi, l’Office national de sécurité san...

Ecoles fermées à cause de la Covid : vers un retour progressif aux cours en présentiel

Fermé depuis près de deux semaines, l’établissement Al-Jabr Bouskoura secondaire a rouvert ses portes aux élèves ce jeudi 20 janvier. Dans un courriel adressé aux parents et tuteurs des apprenants, la...

Médecins du secteur privé : 80% ont répondu à l’appel de grève (Collège syndical national)

Suite à un appel lancé par le Collège syndical national des médecins spécialistes privés, le Syndicat national de médecine générale du privé, le Syndicat national des médecins du secteur libéral, l’As...

Maroc-France : légère baisse de délivrance des visas en 2021

Le ministère français de l’Intérieur a dévoilé le 20 janvier les premières statistiques sur l’immig...

Jumeaux-jumelles, pourquoi l'idée du double fascine

Les jumeaux sont souvent la cible de fantasmes, de clichés et d'idées préconçues. C'est une relation qui inspire la fascination, le fantasme parfois, l'étonnement toujours. Les jumeaux fascinent, depu...