Aller au contenu principal

« ECO », la nouvelle monnaie commune de l’Afrique de l’Ouest

Par Khansaa Bahra, Publié le 01/07/2019 à 17:45, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Dans le cadre de ses projets visant à faire de l’Afrique un continent plus homogène, les pays d’Afrique de l’Ouest utiliseront une monnaie commune, baptisée « éco ».

 

Réunis ce samedi 29 juin à Abuja, au Nigeria, les chefs d’État et de gouvernement des quinze pays de la Cédéao ont adopté ce nom pour le projet de monnaie commune.

 

Discutée depuis une trentaine d’années, cette monnaie entre les pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest ( Cédéao ) serait un symbole politique fort. Initialement destinée à être lancée en 2000, le projet a été reporté à plusieurs reprises et la date butoir la plus récente est 2020.

 

Le communiqué final « réaffirme l’approche graduée [pour l’adoption] de la monnaie unique en commençant par les pays qui atteignent les critères de convergence. »

 

Six pays membres, dont le Nigeria, le Liberia et le Ghana, pourraient échanger leurs devises contre l’« éco ».

 

Rappelons que huit pays de la Cédéao (Bénin, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo) utilisent actuellement conjointement le franc CFA.

 

Ce projet éco, qui a copié dans le détail le « modèle » de l’Eurozone, reste un sujet de controverse.

 

Wolfgang Schaüble, l’ex-ministre allemand des Finances, a récemment admis que « l’erreur originelle avait été de vouloir créer une monnaie unique sans une politique commune dans les domaines de l’économie, de l’emploi et de la politique sociale ».

 

Pour l’économiste sénégalais Ndongo Samba Sylla, le projet de monnaie de la Cédéao ne sera pas une alternative efficace au franc CFA.

 

Le Nigeria, qui représente les deux tiers du PIB de la région et la moitié de sa population, acceptera difficilement d’être dans une union monétaire.

 

Rappelons que le Maroc, qui maintient des accords commerciaux privilégiés avec l’Union européenne et les États-Unis, a exprimé en 2017 son souhait d’intégrer la Cédéao. Son adhésion n’a pas été validée à ce jour.

Liban : reprise des discussions incertaines avec le FMI

Le Liban va reprendre ses négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) afin d’obtenir le soutien financier dont il a besoin pour faire face à sa crise économique et financière. L’objectif ...

Le "métavers", le nouveau mégaprojet de Facebook

Facebook a annoncé son projet de créer le "métavers", un monde parallèle numérique qui abolit les frontières entre le réel et le virtuel. Pour ce faire, Mark Zuckerberg, le fondateur et patron du géan...

Vaccin pour les 5-11 ans : Pfizer/BioNTech lorgne l'Europe

Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont soumis à l’Agence européenne des médicaments (EMA) les résultats des essais cliniques de leur vaccin chez les enfants de 5 à 11 ans. L’objectif de cette démarch...

Le gaz renouvelable expliqué

Le biogaz est une source d’énergie verte obtenue par la fermentation de la matière organique dans un environnement anoxique. Pour fabriquer le gaz renouvelable qui remplacera le gaz d'origine fossile ...

France : les écoles ont rendu hommage à Samuel Paty, un an après sa mort

Les élèves des écoles françaises ont rendu hommage ce vendredi à Samuel Paty, un an après que l’enseignant a été décapité par un extrémiste pour avoir montré à sa classe les caricatures de Charlie Heb...

Liban : vers une nouvelle guerre confessionnelle ?

Une nouvelle guérilla urbaine au Liban a fait six morts et une trentaine de blessés. Des échanges de tirs ont éclaté en marge d’une manifestation des mouvements chiites Amal et Hezbollah, venus protes...