Aller au contenu principal

La réunion impromptue Trump-Kim laisse les démocrates sur leur faim

Par Nora Jaafar, Publié le 01/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le président Trump a rencontré Kim Jong Un à la frontière nord-coréenne dimanche et est devenu le premier président américain en exercice à entrer dans le pays. Mais dans les heures qui ont suivi la réunion inattendue, certains législateurs américains — dont certains candidats démocrates à la présidence pour 2020 — se sont interrogés sur la pertinence de cette réunion pour parvenir à un accord nucléaire.

 

« Notre pays n’est pas plus en sécurité quand il s’agit de la Corée du Nord », a déclaré l’ancien représentant du Texas Beto O’Rourke.

 

« Il n’arrête pas d’organiser des sommets et des réunions qui ne débouchent sur rien », a déclaré Amy Klobuchar, sénatrice du Minnesota.

 

Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de progrès tangibles vers un accord de dénucléarisation : les deux parties sont tout simplement de retour autour de la table des négociations après l’échec des pourparlers plus tôt cette année. Entre-temps, la Corée du Nord a continué à produire des armes nucléaires.

 

« Nous nous sommes mis d’accord sur le fait que nous allons chacun désigner une équipe, qui va essayer de régler certains détails, et là encore, la promptitude n’est pas la finalité. Nous voulons voir si nous pouvons conclure un accord exhaustif, a déclaré Trump. Alors que les sanctions contre la Corée du Nord sont toujours en vigueur, il a laissé ouverte la possibilité de les alléger.

 

La réunion impromptue s’est déroulée après que Trump a tweeté une invitation au dirigeant nord-coréen le jour précédent. CBS News a appris que le président n’a pas donné beaucoup d’avis à son personnel au sujet de l’invitation sur Twitter, mais qu’il a essayé de reproduire ce que le président sud-coréen Moon Jae-in a fait quand il a rencontré Kim à la DMZ l’an dernier. Les médias publics nord-coréens ont qualifié la réunion Kim-Trump d’ » événement extraordinaire ».

 

Mais cette rencontre n’a pas été le seul moment marquant de cette visite. En effet, la nouvelle attachée de presse de la Maison-Blanche, Stephanie Grisham, a été blessée après s’être bagarrée avec des gardes de sécurité nord-coréens qui semblaient bloquer les journalistes américains qui se trouvaient dans la salle où les deux dirigeants ont parlé en privé pendant une heure.
 

La première entrevue avec des représentants de la Corée du Nord devrait avoir lieu au cours des prochaines semaines. Le président Trump a clairement indiqué que le secrétaire d’État Mike Pompeo sera son négociateur en chef, malgré le fait que la Corée du Nord avait auparavant exigé que Pompeo soit retiré des pourparlers. Trump a également dit qu’il inviterait Kim à la Maison-Blanche, mais n’a jusqu’à présent fourni aucun détail.

Inde : déblocage de 6,7 milliards de dollars pour soutenir le système de santé

La banque centrale indienne a débloqué, ce mercredi 5 mai, 6,7 milliards de dollars de prêts bonifiés pour les fabricants de vaccins, les hôpitaux et d’autres entreprises du secteur de la santé, afin ...

Covid-19 : comprendre ce qui se passe en Inde

Chaque jour, l’Inde recense environ 400.000 nouvelles contaminations. Un record ! Confronté à une seconde vague violente, le pays le plus peuplé au monde comptabilise plus de 3.400 morts par jour. Com...

Le vaccin de Sinovac bientôt autorisé dans l’Union européenne ?

Ce mardi 4 mai, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé qu’une procédure d’«examen continu» du vaccin contre la Covid-19 du laboratoire chinois Sinovac vient d’être lancée par son comité d...

G7 : la solidarité, la clé de la lutte contre les menaces mondiales

Avant le sommet du G7 le mois prochain (du 11 au 13 juin) à Cornwall, dans le sud-ouest de l’Angleterre, ce sont les ministres des Affaires étrangères du groupe qui se réunissent ce mardi 4 mai à...

Bill Gates et sa femme Melinda annoncent leur divorce

Ce lundi 3 mai, Bill et Melinda Gates, l’un des couples les plus riches du monde, ont annoncé leur séparation. Ce divorce intervient après 27 ans de mariage et 20 ans de travail commun au sein de leur...

États-Unis : le vaccin de Pfizer bientôt autorisé pour les 12-15 ans

Aux États-Unis, l’agence fédérale de règlementation des médicaments (FDA) devrait bientôt autoriser le vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour les jeunes de 12 à 15 ans. Selon une information du...