Aller au contenu principal

Un vétéran algérien arrêté pour avoir prétendument insulté l’armée

Par Nora Jaafar, Publié le 01/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les autorités algériennes ont arrêté un éminent vétéran de la guerre d’indépendance pour avoir prétendument découragé et insulté l’armée.

 

Le parquet d’Alger a ordonné dimanche la détention provisoire de Lakhdar Bouregaa, l’un des vétérans emblématiques de la guerre d’Algérie dans la lutte de libération contre la France de 1954 à 1962. Son arrestation à son domicile dans un quartier chic d’Alger a été largement condamnée par les partis politiques et militants algériens.

 

Le Parquet a accusé l’homme de 86 ans de décourager l’armée en temps de paix et de nuire à la défense nationale, rapporte l’agence de presse publique APS.

 

Dans des commentaires sur le site d’information DzVid, Lakhdar Bouregaa avait accusé le chef d’état-major de l’armée, Ahmad Gaid Saleh, de vouloir imposer son candidat aux élections présidentielles, suite à la démission en début d’avril de l’ancien dirigeant Abdelaziz Bouteflika, explique son petit-fils, Imad Bouregaa.

 

« Mon grand-père disait que Gaid Salah voulait imposer son propre candidat aux élections présidentielles » en remplacement de Bouteflika.

 

L’Algérie est actuellement dirigée par un président intérimaire dont le mandat prend fin ce mois-ci. Les premières élections du 4 juillet ont été annulées après le rejet par le Conseil constitutionnel des deux seules candidatures qu’il a reçues.

 

Gaid Salah, l’un des principaux responsables de la démission de Bouteflika, est devenu l’homme le plus fort du pays. Le chef d’état-major a chargé la justice de procéder à une purge contre les membres de l’entourage de Bouteflika. La campagne de grande envergure a ciblé plusieurs personnalités de premier plan, notamment des hommes politiques, des entrepreneurs et des officiers de l’armée.

 

Gaid Salah a appelé à des élections pour choisir un nouveau dirigeant, avertissant que le pays nord-africain pourrait se retrouver dans un vide constitutionnel.

 

Lakhdar Bouregaa a combattu comme commandant dans l’Armée de libération nationale et a fondé le Front pour les forces socialistes (FFS) en 1963.

Inde : déblocage de 6,7 milliards de dollars pour soutenir le système de santé

La banque centrale indienne a débloqué, ce mercredi 5 mai, 6,7 milliards de dollars de prêts bonifiés pour les fabricants de vaccins, les hôpitaux et d’autres entreprises du secteur de la santé, afin ...

Covid-19 : comprendre ce qui se passe en Inde

Chaque jour, l’Inde recense environ 400.000 nouvelles contaminations. Un record ! Confronté à une seconde vague violente, le pays le plus peuplé au monde comptabilise plus de 3.400 morts par jour. Com...

Le vaccin de Sinovac bientôt autorisé dans l’Union européenne ?

Ce mardi 4 mai, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé qu’une procédure d’«examen continu» du vaccin contre la Covid-19 du laboratoire chinois Sinovac vient d’être lancée par son comité d...

G7 : la solidarité, la clé de la lutte contre les menaces mondiales

Avant le sommet du G7 le mois prochain (du 11 au 13 juin) à Cornwall, dans le sud-ouest de l’Angleterre, ce sont les ministres des Affaires étrangères du groupe qui se réunissent ce mardi 4 mai à...

Bill Gates et sa femme Melinda annoncent leur divorce

Ce lundi 3 mai, Bill et Melinda Gates, l’un des couples les plus riches du monde, ont annoncé leur séparation. Ce divorce intervient après 27 ans de mariage et 20 ans de travail commun au sein de leur...

États-Unis : le vaccin de Pfizer bientôt autorisé pour les 12-15 ans

Aux États-Unis, l’agence fédérale de règlementation des médicaments (FDA) devrait bientôt autoriser le vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour les jeunes de 12 à 15 ans. Selon une information du...