Aller au contenu principal

Vaccination : l'exécutif satisfait, le CNDH appelle à une adhésion responsable

Par J.R.Y, Publié le 25/10/2021 à 15:59, mis à jour le 25/10/2021 à 16:44
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Une infirmière scanne un code avant d'administrer un vaccin contre la Covid-19 à une femme le 9 août 2021 à Errahma, près de Casablanca © AFP

La campagne de vaccination anti-Covid-19 enregistre des records quotidiens depuis la mise en place du pass vaccinal jeudi dernier. Le gouvernement a exprimé ce lundi sa satisfaction par rapport à "la grande affluence vers les centres de vaccination", précise un communiqué de l'exécutif.

«Suite à l’opérationnalisation de la nouvelle démarche préventive basée sur l’adoption du pass vaccinal comme document essentiel de déplacement, le gouvernement salue la grande adhésion des citoyennes et des citoyens ayant répondu à cet appel national, et se sont engagés massivement dans la campagne nationale de vaccination contre le nouveau coronavirus», indique un communiqué du Département du chef du gouvernement.

Pour l'exécutif, la réalisation de l'immunité collective et le retour à la vie normale dépendent essentiellement de la vaccination de toutes les catégories cibles. Il exhorte dans ce sens l’ensemble des citoyennes et citoyens à prendre rapidement la première, ou la deuxième ou la troisième dose du vaccin, selon les cas, dans le centre de vaccination le plus proche.

Même son de cloche du côté du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH). L'institution présidée par Karima Bouayach a lancé, ce lundi, un appel à l'ensemble des citoyens pour "une adhésion consciencieuse et responsable" à la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19.

Dans une lettre adressée au chef de gouvernement au sujet de l'instauration de l'obligation du pass vaccinal, le CNDH assure qu'il œuvrera en faveur d'un débat sur cette question et les moyens de substituer ce document par un pass sanitaire en vue de surmonter les contraintes relatives à la gestion de l'étape actuelle.

Il a en outre appelé à fixer un délai raisonnable pour permettre aux citoyens de s'adapter aux mesures prises (prise de la première dose, obtention d'un certificat médical...etc) et aux autorités de mettre à disposition les moyens techniques requis en la matière.

À la fin de sa correspondance, le CNDH évoque les protestations et les doléances des citoyens qui lui sont parvenues. Le Conseil a attiré l'attention sur l'interdiction faite à certaines personnes d'accéder à des prestations publiques (administrations, centres commerciaux, transports) en l'absence du pass vaccinal et de mesures alternatives à ce propos.

La RAM lance des vols spéciaux vers la France

La Royal Air Maroc (RAM) a programmé des vols spéciaux à destination de la France entre le 30 novembre et le 6 décembre 2021. Cette annonce intervient à la suite de la décision du Maroc de suspendre l...

Franc succès pour la 3e édition du Trophée Tilila

La chaîne de télévision 2M a organisé la 3e édition du Trophée Tilila, prix récompensant les publicités les plus engagées en faveur de la valorisation de l’image de la femme. La remise des prix a eu l...

Chutes de neige et temps froid ce jeudi et vendredi

Des chutes de neige, un temps froid et de fortes rafales de vent sont attendus, jeudi et vendredi, dans plusieurs provinces du Royaume, a annoncé la Direction générale de la météorologie (DGM). Les...

Concours d’accès des AREF : les étudiants montent au créneau

En plus des syndicats de l’enseignement, plusieurs étudiants ont manifesté leur refus des récentes ...

Variant Omicron : le monde se barricade

Face aux incertitudes liées à la dangerosité et à la transmissibilité du variant Omicron de la Covi...

Voici les nouvelles conditions d’accès au territoire national

Le Maroc vient de mettre à jour les conditions d’accès au territoire national. En plus de la liste A et B, le ministère de la Santé a ajouté une liste C des pays à risque élevé (au nombre de sept). Ce...