Aller au contenu principal

Un potentiel de 1.030 nouveaux avions en Afrique d'ici 2040, selon Boeing

Par Nora Jaafar, Publié le 21/10/2021 à 16:42, mis à jour le 21/10/2021 à 17:15
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Boeing : les perspectives du marché aéronautique commercial en Afrique

Boeing a présenté lors d’un point presse, organisé en mode virtuel le jeudi 21 octobre, ses perspectives du marché aéronautique commercial en Afrique. L’entreprise estime que d’ici 2040 les compagnies aériennes du continent auront besoin de 1.030 nouveaux avions, d’une valeur de 160 milliards de dollars, ainsi que de services après-vente, nécessitant un budget de 235 milliards de dollars. Ces investissements favoriseront l’évolution du transport aérien et des économies africaines, affirme le constructeur aéronautique et aérospatial américain. Ce dernier précise que ce développement est étroitement lié à la croissance économique annuelle moyenne de 3% prévue sur le continent au cours des 20 prochaines années.

Le rapport souligne aussi que les initiatives telles que la zone de libre-échange continentale africaine et le marché unique du transport aérien africain devraient stimuler le commerce, le transport aérien et la coopération économique. Et d’ajouter que la démultiplication de la classe moyenne et de la population active de la région durant les 20 prochaines années servira également à renforcer la demande de transport aérien. D’après Randy Heisey, directeur général du marketing commercial de Boeing pour le Moyen-Orient et l’Afrique, «le continent a de bonnes chances de développer les voyages et le tourisme, parallèlement avec la progression de son urbanisation et de l’augmentation de ses revenus».

«Les transporteurs africains sont bien placés pour soutenir la croissance du trafic interrégional et conquérir des parts de marché en proposant des services qui relient efficacement les passagers et permettent le commerce sur le continent», a-t-il assuré.

Le rapport présente aussi les prévisions de Boeing à horizon 2040. Il en ressort que le constructeur américain envisage une augmentation de 3,6% par an de la flotte des compagnies aériennes africaines, répondant ainsi à une croissance de 5,4% par an du trafic passager, soit le troisième taux de croissance le plus élevé au monde. La même source estime que les jets monocouloirs devraient représenter plus de 70% des livraisons commerciales, avec 740 nouveaux avions soutenant principalement la demande intérieure et interrégionale. De plus, les transporteurs africains auront besoin de 250 nouveaux appareils gros porteurs, dont des modèles pour passagers et pour le fret, afin de soutenir les liaisons long-courriers et la croissance du fret aérien. Le rapport ajoute dans ce sens que 80% des livraisons de jets africains devraient servir à la croissance de la flotte avec des modèles plus durables et économes en carburant tels que les 737, 777X et 787 Dreamliner, 20 % des livraisons remplaçant des avions plus anciens.

Enfin, s’agissant du personnel aéronautique, ce dernier atteindra 63.000 nouvelles recrues, dont 19.000 pilotes, 20.000 techniciens et 24.000 membres du personnel de cabine.

Augmentation de capital : l'AMMC donne son feu vert à Mutandis

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a visé, vendredi, le prospectus relatif à l’augmentation de capital de Mutandis SCA, par émission d’actions nouvelles avec suppression du droit préfé...

Affaire "réseau Bitcoin" : saisie de plus de 2 milliards de centimes à Safi et Marrakech

L’enquête judiciaire concernant l’affaire du "réseau Bitcoin" a conduit à la saisie de plus de deux milliards de centimes dans deux villes du Royaume. En effet, les agents du Bureau national de lut...

Gouvernement Akhannouch : 100 jours décevants pour les TPME

C'est un constat sans appel fait par la Confédération marocaine de TPE-PME sur l’accompagnement et le soutien des TPE PME ainsi qu’aux nouveaux programmes du nouveau gouvernement après 100 jours de so...

Lydec : dépôt imminent d’un projet d’offre publique d’achat

Le dépôt d’un projet d’Offre publique d’achat (OPA) sur Lydec est prévu dans les jours qui viennent, a annoncé mercredi 19 janvier l’entreprise dans un communiqué. «Conformément aux termes de l’art...

HCP : Hausse de 1,4% de l’IPC annuel moyen en 2021

Au terme de l’année 2021, l’indice des prix à la consommation (IPC) du mois de décembre a connu une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent. L’IPC annuel moyen aura progressé de 1,4% et l’indicat...

Monétique : hausse de 17,9% du nombre des opérations en 2021

Durant l’année 2021, l’activité monétique a connu une bonne reprise. Son volume global est en progression significative par rapport à l’année écoulée, avec une progression de 17,9% du nombre d’opérati...