Aller au contenu principal

OMS : un nouveau groupe a été chargé d’enquêter sur l’origine de la Covid-19

Par Nora Jaafar, Publié le 14/10/2021 à 17:30, mis à jour le 14/10/2021 à 17:33
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé depuis le 1er juillet 2017 © DR

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a formé ce jeudi un nouveau groupe consultatif scientifique chargé de déterminer les origines du virus SRAS-CoV-2. Ce dernier comprendra des experts des États-Unis, de la Chine et d’une vingtaine d’autres pays. Il sera chargé de répondre à la question "comment le nouveau coronavirus a infecté l’homme pour la première fois ?". Une interrogation qui reste sans réponses plus de 18 mois après le début de la crise. Le groupe sera également chargé d’établir un cadre pour lutter contre les futures pandémies.

C’est la deuxième fois que l’organisme onusien met en place une équipe pour mettre fin aux spéculations et aux théories qui entourent la genèse du coronavirus. Des équipes internationales se sont déjà rendues deux fois en Chine à cette fin. En effet, une première délégation de l’OMS s’est rendue à Wuhan, en Chine, en janvier 2020. Selon les archives de l’Organisation, l’équipe a visité l’aéroport Tianhe de Wuhan, l’hôpital Zhongnan et le Centre de contrôle des maladies (CDC) de la province du Hubei, dont le laboratoire BSL3. Un an plus tard, une autre équipe onusienne d’experts s’est rendue à Wuhan, où a été signalé le premier cas de contamination à la Covid-19. Cette dernière a passé quatre semaines dans la ville et ses environs. En collaboration avec des scientifiques chinois, le groupe a présenté un rapport conjoint en mars dernier.

Toutefois, les résultats des deux enquêtes ont été entachés de critiques, notamment un manque de transparence et une réticence de coopération de la part des autorités sanitaires chinoises. Le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a souligné de son côté que les investigations avaient été entravées par le manque de données brutes concernant les premiers jours de l’apparition de l’épidémie et a demandé des audits de laboratoire. La Chine a quant à elle été critiquée pour ne pas avoir facilité l’accès des enquêteurs aux données nécessaires portant sur la Covid-19. Une accusation que Pékin a fortement contestée.

Le gaz renouvelable expliqué

Le biogaz est une source d’énergie verte obtenue par la fermentation de la matière organique dans un environnement anoxique. Pour fabriquer le gaz renouvelable qui remplacera le gaz d'origine fossile ...

France : les écoles ont rendu hommage à Samuel Paty, un an après sa mort

Les élèves des écoles françaises ont rendu hommage ce vendredi à Samuel Paty, un an après que l’enseignant a été décapité par un extrémiste pour avoir montré à sa classe les caricatures de Charlie Heb...

Liban : vers une nouvelle guerre confessionnelle ?

Une nouvelle guérilla urbaine au Liban a fait six morts et une trentaine de blessés. Des échanges de tirs ont éclaté en marge d’une manifestation des mouvements chiites Amal et Hezbollah, venus protes...

Liban : une escalade meurtrière entre chiites et chrétiens

Six personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées ce jeudi 14 octobre à Beyrouth, lorsque des violences ont éclaté après un rassemblement de manifestants chiites exigeant le retrait du jug...

Qui sont ces hackeurs qui nous attaquent ?

Qui se cache derrière les attaques informatiques ? Outre l’assouvissement de la curiosité, la réponse à cette question est très utile, car elle permet de comprendre les méthodes, procédures et intenti...

3e dose : les rappels de Moderna ou Pfizer sont plus efficaces pour les personnes ayant reçu le vaccin de J&J

Les résultats d’une étude, financée par la National Institutes of Health (NIH), ont été très attendus ce mercredi aux États-Unis, car ils livrent des conclusions intéressantes sur la possibilité de «m...