Aller au contenu principal

Élections de la Chambre des conseillers : le PJD demande à ses trois candidats élus de démissionner

Par Nora Jaafar, Publié le 08/10/2021 à 15:50, mis à jour le 08/10/2021 à 17:21
         Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Chambre des conseillers : discussion du programme gouvernemental le 13 octobre

Le Parti de la justice et du développement (PJD) a appelé mercredi à la démission de ses candidats qui ont remporté trois sièges aux élections de la Chambre des conseillers, invoquant des irrégularités dans le scrutin. «Les vrais votes obtenus par les candidats du parti dépassent de façon spectaculaire, étrange et inacceptable les votes attendus ou qui pourraient lui être dévolus par le biais de sa coordination avec le Parti du progrès et du socialisme (PPS) au niveau local, et ils ne correspondent pas aux résultats annoncés aux élections législatives et communales du 8 septembre, sur lesquelles le parti avait précédemment exprimé sa position», lance Slimane El Omrani, premier secrétaire général adjoint du PJD, dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

«Dans ce contexte, le secrétariat général déplore les pratiques inacceptables qui ont permis aux listes candidates du parti d’obtenir ce nombre de voix», a-t-il ajouté. Aussi, il a précisé que «pour contribuer à la fortification du processus démocratique dans notre pays et au maintien de la crédibilité de l’action politique, le secrétariat général confirme que le parti n’est pas intéressé par l’adhésion à la Chambre des conseillers, et invite les candidats du parti qui ont été déclarés “vainqueurs” à présenter leur démission de la qualité de membre du Conseil conformément à la procédure légale en vigueur».

 

Rappelons que le Rassemblement national des indépendants (RNI) est arrivé en tête de ce scrutin avec 27 sièges, tandis que le Parti authenticité et modernité (PAM) est arrivé deuxième en décrochant 19 sièges, suivi du Parti de l’Istiqlal (PI) avec 17 sièges, selon les résultats provisoires annoncés mardi soir par le ministre de l’Intérieur.

L’ancien Chef du gouvernement et secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), Abdelilah Benkiran, a également appelé mercredi au rejet des trois sièges obtenus lors des élections de la Chambre des conseillers du 5 octobre. Ce dernier a exprimé ses profonds regrets et sa douleur pour ce qui s’est passé lors desdites élections, plusieurs membres du PJD ayant déclaré que le parti islamiste avait obtenu des sièges qu’il ne méritait pas du tout.

Les membres du secrétariat général démissionnaire, dont Abdessamad El Idrissi et l’ancien ministre Mohamed Najib Boulif ont déclaré que les sièges obtenus étaient «non mérités et incompréhensibles» et ne reflètent pas la réalité des résultats obtenus lors des élections du 8 septembre. El Idrissi a indiqué qu’«il faut rejeter cette absurdité, refuser le cadeau en politique et ne pas accepter ces sièges», tandis que Boulif a estimé que les résultats ont été truqués. «La “main invisible” qui s’est immiscée dans les résultats du PJD aux élections du 8 septembre a réitéré le 5 octobre», a-t-il écrit sur sa page Facebook.


 

MEN : suspension de deux circulaires portant sur les contrôles continus

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a annoncé, ce lundi 29 novembre, la suspension de deux circulaires ministérielles publiées les 15 et 16 septembre, relatives aux con...

Maroc-Israël : coopération sécuritaire historique

C'est le premier accord sécuritaire d’un État arabe avec Israël. Rabat et Tel-Aviv ont conclu le 24 novembre 2021 une avancée historique en matière coopération militaire. Une avancée conclue lors du ...

Le PAM en conclave à Marrakech, lance un appel à ses militants

Le Parti authenticité et modernité (PAM) a appelé, samedi 27 novembre à Marrakech, ses membres et militants à adhérer aux différents chantiers de développement, aux stratégies majeures et à la diploma...

Le Maroc envisage d’acheter 36 hélicoptères de type Bell-412 EPI

Selon le site espagnol Defensa, spécialisé dans les questions militaires, l’armée de l’air marocaine compte acquérir 36 hélicoptères polyvalents de la société américaine Bell Textron Inc. Il s’agirait...

Le roi Mohammed VI plaide pour la restauration de la confiance entre Palestiniens et Israéliens

Le roi Mohammed VI a réitéré son appel pour la restauration de la confiance mutuelle entre Palestiniens et Israéliens, dans la perspective de trouver une issue favorable à la question palestinienne, d...

Le Maroc et l’Algérie grands absents de la réunion de l’Union pour la Méditerranée

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger et Ramtane Lamamra, chef de la diplomatie algérienne, ont tous deux décidé de ne pa...