Aller au contenu principal

Plus de 300 migrants tentent d’entrer à Sebta

Par Nora Jaafar, Publié le 07/10/2021 à 16:34, mis à jour le 07/10/2021 à 16:37
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Plus de 300 migrants tentent d’entrer à Sebta

Des sources du commandement de la Garde civile de Sebta ont déclaré à Europa Press que leurs systèmes de surveillance ont repéré un groupe d’environ 300 immigrants subsahariens clandestins vers 2h30 du matin dans les forêts entourant Belyounech, un petit village situé à 7 kilomètres du préside occupé. L’agence de presse espagnole rapporte qu’un autre groupe de 150 à 200 immigrants est par la suite arrivé au même endroit à 5h du matin et a été rapidement interceptée par la police marocaine sans autre intervention du Groupe de réserve et de sécurité (GRS).

De nombreux migrants résidant dans des campements sauvages basés dans les forêts de Tétouan et de Tanger organisent des tentatives collectives de passage des frontières, profitant de la proximité géographique de la région avec les présides occupés de Sebta et Melilia.

Ce dernier incident survient un peu plus de quatre mois après que Sebta a connu sa plus grande crise migratoire depuis des décennies, lorsque près de 12.000 migrants clandestins ont déferlé dans la ville par les brise-lames de Tajaral et Benzu. Depuis, le gouvernement central espagnol a donné au gouvernement local de Sebta un délai de six mois pour rapatrier plusieurs centaines de mineurs marocains non accompagnés (MNA) résidant dans la ville.

Pour surmonter la crise qui sévit à la frontière hispano-marocaine, Madrid a également exprimé sa volonté d’aider les MNA à retourner en toute sécurité auprès de leur famille, et ce, en engageant des travailleurs sociaux du Service public d’emploi de l’État (SEPE) et des traducteurs en darija pour faciliter la communication avec les migrants.

Immobilier : les malheurs de la copropriété

Au Maroc, le statut de copropriétaire n’est pas toujours synonyme de bonheur. Après l’euphorie de l...

Mohamed Elfane : «Des restaurants ont été fermés à cause du pass vaccinal»

L’instauration hâtive du pass vaccinal a impacté plusieurs secteurs. Dans cet entretien, Mohamed El...

Pass vaccinal : une mise en application qui dérange

Le premier jour de la mise en œuvre du pass vaccinal a connu quelques réactions houleuses sur les r...

Le ministère de la Santé dément le décès d'une fille à cause du vaccin de Pfizer

Vendredi 22 octobre, le ministère de la Santé a fortement contesté des informations relayées sur les réseaux sociaux concernant le décès d’une jeune fille à Rabat, après l’injection d’une dose du vacc...

Les nouvelles saveurs de l’Oberoi Marrakech

Dans sa Newslettre d’octobre 2021, L’Oberoi Marrakech révèle ses nouveaux menus, qui s’inspirent de la nouvelle saison et qui utilisent des ingrédients locaux et des produits bio récoltés dans les jar...

Covid-19 : le pass vaccinal ne fait pas l'unanimité

Le Maroc passe un nouveau cap dans sa lutte contre la pandémie de la Covid-19. Le gouvernement a dé...