Aller au contenu principal

Nouveau "risque potentiel" détecté sur les 737 Max de Boeing

Par Khansaa Bahra, Publié le 28/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La direction de l’aviation civile des États-Unis (Federal Aviation Administration-FAA) a découvert un nouveau « risque potentiel » dans les avions Boeing 737 Max, mais n’a pas précisé sa nature.

 

Ce risque pourrait retarder davantage le retour de ces engins au trafic aérien.

 

Suite aux deux crashs, impliquant des modèles 737 max des compagnies indonésienne et éthiopienne dans la mort de 346 personnes, tous les appareils 737 Max ont été interdits de vol par les autorités de la sécurité aérienne.

 

Ce n’est pas la première fois que des défaillances sont détectées sur ces Boeing. En mai dernier, l’entreprise a reconnu les négligences relatives à la formation du personnel de ses avions.

 

Lors des tests de vol du simulateur de Boeing 737 Max à Seattle, les pilotes d’essai de la FAA ont découvert un problème informatique susceptible de ralentir la capacité du conducteur à réagir rapidement si un scénario similaire à celui des deux crashs se reproduit.

 

Le problème a été identifié lorsque les pilotes évaluaient les scénarios d’échec dans lesquels le devant de l’avion restait relativement très bas, chose qui augmenterait les risques d’accident.

 

Boeing travaille actuellement sur un deuxième logiciel pour résoudre ce problème. Si elle échoue, l’outil va être remplacé sur tous les avions de ce modèle et les clouerait ainsi encore plus longtemps au sol.

 

« Nous allons passer du temps à comprendre toutes les dimensions de ces accidents et à apporter toutes les améliorations possibles en conséquence », a déclaré Dennis Muilenburg, PDG de Boeing.

 

La FAA ne planifiera pas le vol d’essai aéroporté requis des mises à jour logicielles jusqu’à ce que ce problème soit résolu. United Airlines a rejoint mercredi les États-Unis et le Sud-Ouest pour retirer le 737 Max de son programme de vols jusqu’au moins le 3 septembre.

Journée d’Al Qods : des heurts éclatent sur le site d’Al-Aqsa

Ce lundi 10 mai, la police israélienne a affronté des manifestants palestiniens dans l’enceinte de ...

Hajj 2021 : l’Arabie saoudite pourrait autoriser des pèlerins étrangers

Chaque année, plus de 2,5 millions de musulmans du monde entier effectuent le Hajj. L’année dernière, cependant, seuls 1.000 fidèles résidant en Arabie saoudite ont été autorisés à effectuer ce pèleri...

31 espèces éteintes et 3.324 menacées d’extinction

Désormais 31 espèces sont entrées dans la catégorie "éteinte" et toutes les espèces de dauphins d’eau douce sont menacées d’extinction. «La liste croissante d’espèces disparues est un rappel brutal qu...

Al Capone : la véritable histoire de Scarface

Qui est Al Capone, chef de la mafia de Chicago ? Dans cet épisode, plongez dans l’histoire épique de l’un des plus célèbres gangsters américains du XXe siècle. Surnommé Scarface, Alfonso Capone, avait...

Une affaire de droits fonciers déclenche des affrontements à Al-Qods-Est

15 Palestiniens ont été arrêtés dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 mai à Al-Qods-Est, occupé par Israël, lors d’affrontements avec la police. Cette deuxième nuit consécutive d’émeutes dans le quart...

Le vaccin de Sinopharm homologué par l'OMS

C'est fait. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné vendredi son homologation d'urgence au vaccin anti-Covid chinois de Sinopharm fabriqué à Pékin. L'annonce a été faite par le dir...