Aller au contenu principal

Tasbiq Tasdir : le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc

Par Nora Jaafar, Publié le 27/09/2021 à 12:15, mis à jour le 27/09/2021 à 18:21
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Tasbiq Tasdir : le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc

Le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc (CAM), "Tasbiq Tasdir", est un crédit de trésorerie qui permet de préfinancer la campagne d’exportation en dirhams ou en devises et couvre toutes les opérations liées à l’exportation, précise la banque dans un communiqué. Ce denier peut être couplé à une couverture à terme pour la gestion du risque de change et sera accordé à un taux avantageux, allant de 3,75% HT à 4,25% HT selon le respect des critères d’éligibilité et la formule choisie par l’opérateur. «Si le crédit est libellé en devises, il sera accordé à un taux avantageux par rapport aux taux en vigueur de la devise choisie», précise la même source. Elle explique que Tasbiq Tasdir profitera à tous les opérateurs, quelle que soit leur taille, notamment les agriculteurs, les coopératives, les GIE, les stations de conditionnement et les agrégateurs.

Selon CAM, cette solution sera renforcée à la fois par le déploiement d’un nouveau système de salle des marchés spécifique avec un desk spécial accessible à tous, ainsi que par la mise en place d’un réseau de centres de métiers régionaux chargés d’apporter les conseils et l’appui nécessaires aux opérateurs. Notant que la cotation appliquée pour les opérations de rapatriement de devises sera désormais, pour les agriculteurs, celle que la banque applique à ses plus grands clients corporate, CAM précise que Tasbiq Tasdir vient ainsi compléter et enrichir la gamme des produits relatifs aux acteurs de l’amont agricole pour leur donner les meilleures chances de réussir leur campagne d’exportation.

«Comme tout crédit, Tasbiq Tasdir reste tributaire d’une validation du dossier par les commissions compétentes et d’une évaluation du risque selon les normes et standards en vigueur», souligne le communiqué. Cette nouvelle offre à travers laquelle CAM revisite son offre de financement international intervient au vu de l’augmentation des volumes de production, de l’excellente campagne de l’année et compte tenu de la nécessité pour les opérateurs de faire face à certaines nouvelles contraintes découlant de la situation sanitaire actuelle.

Tasbiq Tasdir vise également à compenser l’augmentation des coûts liés à l’exportation et notamment ceux liés à la logistique (fret maritime ou terrestre) et aux intrants (emballage et conditionnement). Enfin CAM précise que ce lancement s’inscrit dans le cadre des efforts constants déployés par la banque, en concertation avec le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, pour accompagner l’ensemble des filières agricoles et les inciter à accroître leurs performances et à participer à la mise en œuvre des grandes orientations stratégiques du pays, notamment le Nouveau modèle de développement et la mise en œuvre de la Génération verte.

2021 : la croissance au beau fixe

Le Maroc devra enregistrer l’un des taux de croissance les plus robustes de la région cette année, ...

Des entreprises marocaines victimes des tensions entre Alger et Rabat

Encore une fois, les relations entre Alger et Rabat passent par la case rouge des tensions et des querelles diplomatiques. Dernier épisode en date de cette série noire, une affaire de résiliation des ...

Un record de transferts des MRE prévu à fin 2021

À la suite des travaux de la troisième réunion trimestrielle du Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) au titre de 2021, tenue ce mercredi 13 octobre, la banque centrale a souligné dans un communiqué que le...

IRES : le monde post-Covid-19

Dans son rapport stratégique 2021, intitulé “vers un nouveau monde post-Covid-19 ?”, l’Institut royal des Études stratégiques (IRES) s’est penché sur l’après-crise sanitaire. Soulignant une "quasi-imp...

FMI : malgré la baisse des perspectives de croissance mondiale, le Maroc affiche des prévisions à la hausse

Les perturbations persistantes de la chaîne d’approvisionnement et les pressions inflationnistes entravent la reprise de l’économie mondiale au sortir de la pandémie de la Covid-19, a déclaré ce mardi...

Ce qu'il faut retenir du conseil de BAM

Ce mercredi 13 octobre, le conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a tenu sa troisième session de l’année 2021. Lors de cette réunion, il a été décidé de maintenir le taux directeur à 1,5%. «Le Conseil a est...