Aller au contenu principal

Le monde arabe en chiffres : une enquête de "Arab Barometer"

Dans le cadre d’une récente enquête publiée par la BBC Arabic, et publiée par le réseau de recherche Arab Barometer, 25 407 personnes dans 10 pays, dont les territoires palestiniens occupés, ont été interrogées.

Par Khansaa B., Publié le 26/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Des chercheurs de « Arab Barometer », un laboratoire de recherche basé à l’Université de Princeton, ont mené des entretiens de 45 minutes pour savoir « Que pensent réellement plus de 300 millions de citoyens arabes ? »

  

La plupart des pays de la région sont inclus sauf le Koweït, car les résultats sont arrivés trop tard, et la Syrie en raison de la difficulté d’accès.

 

Bien qu’il inclue les territoires palestiniens, cette recherche, qui vise à collecter la vision du monde arabe sur des sujets contemporains, l’Iran et Israël ne comptent pas parmi les pays étudiés.

 

– Les femmes peuvent prendre des décisions nationales, mais pas à gérer les problèmes de famille

 

 

Bien que la plupart des habitants de la région aient appuyé le droit des femmes à devenir Premier ministre ou présidente, l’Algérie a démontré qu’elle n’était pas de leur avis. En effet, plus de 50 % des algériens interrogés ont déclaré qu’avoir une femme à la tête de l’État était inacceptable.

 

Toutefois, s’agissant de la vie domestique, la plupart — notamment une majorité de femmes — pensent que les maris devraient toujours avoir le dernier mot en ce qui concerne les décisions familiales. Seulement au Maroc, moins de la moitié de la population pense qu’un mari devrait toujours être le décideur ultime.

 

– « Crimes d’honneur » : plus acceptables que l’homosexualité

 

 

La tolérance de l’homosexualité bien qu’elle varie est faible ou extrêmement faible dans la région. Au Liban, connus pour être un pays plus libéral sur le plan social que ses voisins, seulement 6 % de ses citoyens acceptent les homosexuels.

 

Les crimes d’honneur, un acte dans lequel une famille tue l’un de ses membres, en général une femme, pour avoir prétendument porté atteinte à l’honneur de la famille, est plus acceptable que l’homosexualité.

 

– Conflits internationaux : Israël est perçu comme la plus grande menace

 

 

La sécurité reste une préoccupation pour beaucoup de gens au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

 

Lorsqu’on leur a demandé quels pays constituaient la plus grande menace pour leur stabilité et leur sécurité nationale, après Israël, les États-Unis ont été identifiés comme la deuxième plus grande menace dans la région. L’Iran occupe le troisième rang.

Lois électorales : deux textes adoptés par les députés

Mardi, la Chambre des représentants a approuvé trois projets de loi à l’ouverture de sa session ext...

Inondations à Tétouan : l’ONDH pointe du doigt les responsables locaux

En raison des récentes précipitations, Tétouan a connu d’importantes inondations, qui à leur tour ont provoqué plusieurs dégâts matériels. Alors que les autorités de cette province ont rassuré qu...

Turbulences dans la maison du PJD avant les élections

Quelques mois après la polémique autour de Saad Dine El Otmani et de sa signature de la déclaration...

Vaccination anti-Covid-19 : le chemin est encore long

Le Maroc a dépassé lundi la barre de 3,5 millions de citoyens vaccinés contre la Covid-19, ce qui r...

Tétouan : plusieurs dégâts matériels après les averses de ce lundi

Ce lundi 1er mars, la ville de Tétouan a connu de fortes averses avec un cumul de 100 mm entre 7h et 16h. Ces précipitations ont entrainé d’importantes inondations, qui à leur tour ont provoqué plusie...

Le Maroc suspend ses relations avec l'Allemagne

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé ce lundi soir la suspension de tout contact avec l’a...

lebief.ma - banniere-covid