Aller au contenu principal

Il pirate la NASA avec un ordinateur bas de gamme à 35 dollars

Le piratage, lors duquel le hacker a volé environ 500 mégaoctets de données à l’agence spatiale, a duré presque un an.

Par Khansaa Bahra, Publié le 26/06/2019 à 11:09, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Un hacker a accédé à un réseau de laboratoires de la NASA en avril 2018, visant un Raspberry Pi non autorisé, un ordinateur de poche qui se connecte à Internet.

 

Le Raspberry Pi est souvent utilisé comme un outil permettant aux débutants d’apprendre à coder. Il peut également être utilisé pour construire des projets de bricolage, dont des machines à café activées par téléphone, des jeux d’arcade et des distributeurs de friandises pour chiens.

 

« Au cours de l’attaque d’avril 2018, le hacker a volé environ 500 mégaoctets de données de 23 fichiers, dont deux contenant des informations relatives à une mission sur Mars, et ce en utilisant un compte utilisateur externe pendant environ un mois », révèle l’inspecteur général de la Nasa dans un rapport publié le 18 juin.

 

Pendant ce temps, le pirate a été en mesure de rechercher des faiblesses et a pu accéder au réseau en ciblant le Raspberry Pi. Selon l’enquête, cet ordinateur n’était pas autorisé, mais il était connecté au réseau du laboratoire.

 

Cette défaillance met la lumière sur une faiblesse majeure, car des périphériques peuvent être ajoutés au réseau sans être identifiés et vérifiés par les responsables de la sécurité.

 

L’enquête a également révélé que les administrateurs du système ne mettaient pas régulièrement à jour leur outil d’inventaire. Cela ouvre la possibilité d’ajouter des périphériques non autorisés sur le réseau.

Comment affronter le quotidien avec plus de confiance ?

De nature, l’être humain affronte son quotidien avec beaucoup d’hésitation et d’incertitude. Et si mon réveil ne sonne pas ? Et si j’arrive en retard à mon entretien d’embauche ? Et si je ne décroche ...

Covid-19 : le gouvernement impose de nouvelles restrictions

En raison de la recrudescence des cas de contamination et de décès liés à la Covid-19, le gouvernement marocain a décidé de durcir davantage les mesures restrictives en vigueur. Les nouvelles disposit...

Covid-19 : la vaccination contre la saturation imminente des hôpitaux

Le taux d’occupation des lits de réanimation consacrés aux patients souffrant de la Covid-19 est pa...

Fermeture de plusieurs établissements pour violation de l’état d’urgence sanitaire

Sur ordre de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, et après avoir organisé une pool-party, un hôtel a été fermé dans la ville ocre pour violation du protocole sanitaire contre la Covid-19. Les élé...

Driouch : intense activité sismique

La terre n'arrête pas de trembler dans la province de Driouch (région de l'Oriental) depuis vendredi. Ce lundi, une nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,3 degrés sur l'échelle de Richter a eu l...

L’icône Fatima Regragui tire sa révérence

Ce lundi 2 août, l’actrice marocaine Fatima Regragui est décédée à l’âge de 80 ans suite à une longue maladie. Elle devrait être inhumée ce lundi à Rabat après la prière d’Al-Asr. Le réalisateur Amine...