Aller au contenu principal

PJD : El Otmani appelé à démissionner

Par Khansaa Bahra, Publié le 09/09/2021 à 11:53, mis à jour le 09/09/2021 à 17:18
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Saad Dine El Otmani, secrétaire général du PJD © DR

Le Parti de la justice et du développement (PJD), à la tête du gouvernement marocain depuis une décennie, a subi une spectaculaire déroute, au profit de partis libéraux lors des élections législatives tenues ce mercredi dans le Royaume. Le PJD au pouvoir depuis 2011, est arrivé en huitième position, n’obtenant que 12 sièges, selon des résultats provisoires dévoilés jeudi 9 septembre par le ministre de l’Intérieur. 

Suite à cette défaite écrasante, Abdelilah Benkirane, ancien secrétaire générale (SG) du parti, a appelé son successeur Saad Dine El Otmani à démissionner. Dans un message écrit diffusé ce matin par les membres de cette formation politique, il souligne : «en tant que membre du Conseil national du Parti de la justice et du développement, et en tant qu'ancien secrétaire général du même parti, et après avoir constaté la douloureuse défaite subie par notre parti lors des élections liées à la Chambre des Représentants, je considère qu’il est impératif dans ces circonstances difficiles, que le Secrétaire général assume sa responsabilité et présente sa démission de la direction du parti». «Son adjoint sera obligé d’assurer l’intérim jusqu’à la tenue du congrès afin que le parti puisse continuer à assumer sa responsabilité au service du pays à partir de sa nouvelle position», a­-t-­il ajouté.

Note de Benkirane

 

Interrogations autour de la démission de Nabila Rmili

Coup de théâtre au ministère de la Santé et de la Protection sociale. Six jours après sa nomination...

Un ministre néerlandais affirme que Omar Radi n’est pas un espion pour son pays

Dans une lettre adressée à la Chambre basse néerlandaise, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Ben Knapen, a assuré que Omar Radi n’a pas espionné le Maroc pour les Pays-Bas. Le journalist...

Ministère de la Santé : Khalid Aït Taleb reprend les rênes du département

Ce jeudi 14 octobre, Nabila Rmili a été démise de ses fonctions de ministre de la Santé et de la Protection sociale, annonce un communiqué du Cabinet royal. La même source indique que Khaled Aït Taleb...

Comment expliquer et limiter la flambée des prix de l’énergie ?

Ces derniers temps, les prix des carburants, du gaz et de l’électricité ont explosé. Le phénomène est mondial et met à mal le budget des ménages et des entreprises. Les pays les plus dépendants du gaz...

Sahara : un dossier toujours aussi compliqué

Après la nomination du nouvel envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies pour le Saha...

Gouvernement Akhannouch : vote de confiance accordé, place au travail !

Après une longue journée passée entre les deux chambres du Parlement, Aziz Akhannouch a pu obtenir ...