Aller au contenu principal

Un rapport américain sur les libertés religieuses au Maroc

Par Khansaa Bahra, Publié le 25/06/2019 à 16:00, mis à jour le 06/01/2021 à 10:41          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media

Le département d’État américain a publié son rapport de 2018 sur la liberté de religion. Ce rapport commence par expliquer comment la constitution marocaine garantit à tous les citoyens la liberté de « pratiquer » leurs ethnies.

 

Il explore également les défis auxquels sont confrontées les minorités religieuses dans un pays ou la constitution stipule que l’islam est la religion de l’État.

 

Le département d’État américain cite des citoyens chrétiens, des dirigeants communautaires et des activistes qui ont affirmé qu’ils étaient soumis à la pression de « leurs amis et familles non chrétiens pour qu’ils se convertissent à l’islam ou renoncent à leur religion ».

 

Constitutionnellement, le Maroc ne reconnait que les religions sunnites et juives. La loi marocaine ne tolère pas la conversion de l’islam vers une autre croyance. Les personnes inculpées sont passibles d’une peine allant de six mois à trois ans de prison, et doivent verser une amende de 200 à 500 dirhams.

 

Néanmoins, ce rapport souligne également les efforts du royaume pour promouvoir la tolérance et le dialogue interreligieux entre tous les citoyens des trois religions abrahamiques.

 

Il évoque le message du roi Mohammed VI à la table ronde de l’ONU, tenue le 26 septembre2018, intitulée « Le pouvoir de l’éducation pour prévenir le racisme et la discrimination : le cas de l’antisémitisme ».

 

« L’antisémitisme est l’antithèse de la liberté d’expression. Cela implique un déni de l’autre et constitue un aveu d’échec, d’inadéquation et d’incapacité à coexister », a déclaré le roi Mohammed VI.

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...