Aller au contenu principal

ONU : les catastrophes météorologiques et climatiques ont quintuplé en 50 ans

L’Organisation des Nations Unies (ONU) a averti ce mercredi que les catastrophes météorologiques se sont exacerbées au cours du dernier demi-siècle, entrainant des dommages et des dégâts matériels importants. Cette détérioration est survenue malgré l’utilisation de meilleurs systèmes de prévention et d’alertes, qui n’ont réussi qu’à réduire le nombre de décès. Au total, plus de 11.000 catastrophes attribuées à ces aléas ont eu lieu dans le monde depuis 1970, provoquant plus de deux millions de décès et quelque 3.640 milliards de dollars de dégâts.

Par Nora Jaafar, Publié le 01/09/2021 à 17:04, mis à jour le 01/09/2021 à 17:21
         Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
ONU : les catastrophes météorologiques et climatiques ont quintuplé en 50 ans

Un rapport de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) des Nations Unies a examiné la mortalité et les pertes économiques dues à des phénomènes météorologiques, climatiques et hydrologiques extrêmes entre 1970 et 2019. Il en ressort que ces catastrophes ont été multipliées par cinq au cours de cette période, en grande partie en raison du réchauffement, et qu’elles risquent de s’intensifier davantage dans l’avenir. Au total, plus de 11.000 catastrophes attribuées à ces aléas ont eu lieu dans le monde depuis 1970, provoquant plus de deux millions de décès et quelque 3.640 milliards de dollars de dégâts.

 

15 morts et 202 millions de dollars de pertes quotidiennes

En moyenne, une catastrophe liée aux phénomènes météorologiques, climatiques et hydrologiques extrêmes s’est ainsi produite chaque jour au cours des 50 dernières années, faisant 115 morts et causant 202 millions de dollars de pertes quotidiennes, a constaté l’OMM. Plus de 91% de ces décès sont survenus dans des pays en développement, précise l’Organisation. Les sécheresses ont été à l’origine des plus grandes pertes de vies humaines durant ces années, puisqu’elles sont responsables à elles seules de quelque 650.000 décès, tandis que les tempêtes ont fait plus de 577.000 morts. Les inondations ont quant à elles tué près de 59.000 personnes au cours des 50 dernières années et les températures extrêmes ont fait près de 56.000 victimes, selon le rapport.

Sur une note positive, les auteurs de l’étude ont constaté que, même si le nombre de catastrophes liées au changement climatique a augmenté considérablement, les décès causés par ces catastrophes ont été divisés par trois. Le bilan est ainsi passé de plus de 50.000 décès par an dans les années 1970 à moins de 20.000 dans les années 2010, affirme l’OMM. Et alors que les années 1970 et 1980 enregistraient une moyenne de 170 décès par jour, la moyenne quotidienne dans les années 1990 est tombée à 90, puis à 40 dans les années 2010.

 

L'importance des systèmes d’alerte précoce multirisques

L’OMM a toutefois souligné qu’il reste beaucoup à faire pour contrer ces phénomènes, la moitié seulement des 193 États membres de l’Organisation étant actuellement dotés de systèmes d’alerte précoce multirisques qui permettent de sauver des vies. Elle a également mis en garde contre les graves lacunes des réseaux d’observation météorologique et hydrologique en Afrique et dans certaines régions d’Amérique latine, ainsi que dans les États insulaires du Pacifique et des Caraïbes.

Mami Mizutori, qui dirige le bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe, a pour sa part salué l’impact de l’amélioration des systèmes d’alerte précoce sur la réduction des décès. Mais elle a prévenu que «le nombre de personnes exposées aux risques de catastrophe augmente en raison de la croissance démographique dans les zones exposées aux menaces climatiques et de l’intensité et de la fréquence croissantes des phénomènes météorologiques». Si les systèmes d’alerte sauvent des vies, ils n’ont guère contribué à protéger les régions exposées aux catastrophes contre les répercussions économiques croissantes de ces phénomènes. En effet, les pertes signalées entre 2010 et 2019 s’élevaient à 383 millions de dollars par jour, soit sept fois plus que les quelque 49 millions de dollars de pertes quotidiennes moyennes des années 1970.

Enfin, il faut noter que sept des dix catastrophes les plus coûteuses des 50 dernières années se sont produites depuis 2005, dont trois rien qu’en 2017 : l’ouragan Harvey, qui a causé près de 97 milliards de dollars de dégâts, suivi de Maria, avec près de 70 milliards de dollars, et d’Irma, avec près de 60 milliards de dollars.

Le gaz renouvelable expliqué

Le biogaz est une source d’énergie verte obtenue par la fermentation de la matière organique dans un environnement anoxique. Pour fabriquer le gaz renouvelable qui remplacera le gaz d'origine fossile ...

France : les écoles ont rendu hommage à Samuel Paty, un an après sa mort

Les élèves des écoles françaises ont rendu hommage ce vendredi à Samuel Paty, un an après que l’enseignant a été décapité par un extrémiste pour avoir montré à sa classe les caricatures de Charlie Heb...

Liban : vers une nouvelle guerre confessionnelle ?

Une nouvelle guérilla urbaine au Liban a fait six morts et une trentaine de blessés. Des échanges de tirs ont éclaté en marge d’une manifestation des mouvements chiites Amal et Hezbollah, venus protes...

Liban : une escalade meurtrière entre chiites et chrétiens

Six personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées ce jeudi 14 octobre à Beyrouth, lorsque des violences ont éclaté après un rassemblement de manifestants chiites exigeant le retrait du jug...

Qui sont ces hackeurs qui nous attaquent ?

Qui se cache derrière les attaques informatiques ? Outre l’assouvissement de la curiosité, la réponse à cette question est très utile, car elle permet de comprendre les méthodes, procédures et intenti...

OMS : un nouveau groupe a été chargé d’enquêter sur l’origine de la Covid-19

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a formé ce jeudi un nouveau groupe consultatif scientifique chargé de déterminer les origines du virus SRAS-CoV-2. Ce dernier comprendra des experts des États...