Aller au contenu principal

Éthiopie : le complot du coup d'Etat manqué est tué par l'armée

Par Khansaa Bahra, Publié le 24/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a déclaré que la situation dans la région d’Amhara était sous le contrôle, après la mort du chef d’état-major de l’armée.

 

Le gouvernement éthiopien affirme avoir repris le contrôle de l’État d’Amhara, dans le nord-est du pays, après la tentative de coup d’État manquée.

 

Quatre personnes, dont le chef d’état-major de l’armée, ont été tuées dans la tentative de prise de pouvoir menée par Asamnew, un haut responsable militaire.

 

Les forces éthiopiennes traquaient Asamnew depuis que des soldats qui lui étaient fidèles ont attaqué, le samedi 22 juin, une réunion du gouvernement à Amhara, tuant le gouverneur de la région et son conseiller.

 

Le procureur général régional, blessé lors de cette attaque, est décédé ce lundi succombant à ses blessures, selon les médias locaux.

 

L’attaque à Bahir Dar a été suivie quelques heures plus tard par l’assassinat du chef de l’armée éthiopienne et d’un général de l’armée par un garde du corps dans la capitale nationale, Addis-Abeba.

 

Les meurtres sont largement perçus comme une attaque contre le Premier ministre réformiste éthiopien, Abiy Ahmed, qui a été élu l’année dernière.

 

Un arrêt d’Internet est toujours en cour en Éthiopie après les attentats du samedi.

Tebboune ordonne la résiliation immédiate de contrats avec des sociétés marocaines

Encore une fois, les relations entre Alger et Rabat passent par la case rouge des tensions et des q...

Maroc-Espagne : l’affaire Brahim Ghali attise l’ire de la diplomatie et des partis marocains

Le Maroc n’est pas près de laisser tomber l’affaire de l’hospitalisation de Brahim Ghali, chef du P...

Élections 2021 : voici les dates des scrutins

Après des mois de concertations avec les partis politiques, le ministère de l’Intérieur a défini le calendrier électoral pour l’année 2021. Ainsi, les dates des prochaines échéances électorales ont ét...

Le parquet en guerre contre la vente illégale de médicaments

Dans une circulaire adressée aux procureurs et procureurs généraux du Roi, Hassan Daki, procureur général du Roi près la Cour de cassation, président du ministère public, a appelé les responsables jud...

Maroc-Allemagne : les raisons du conflit

Lalla Zohour Alaoui, ambassadrice du Maroc en Allemagne, a été rappelée pour consultations par le m...

Blés tendre et dur : le Maroc rétablit les droits d'importation

Réuni ce jeudi 6 mai sous la présidence de Saad Dine El Otmani, Chef du gouvernement, le Conseil de gouvernement a adopté deux projets de décret. Il s’agit du texte n°2.21.328, relatif au rétablisseme...