Aller au contenu principal

Montée en puissance du partenariat DFSK-Africa Motors

Ce 20 juin 2019, monsieur Zhang Xinhai, Directeur Général de DFSK et monsieur Abdellah El Mouadden, Directeur Général d’Africa Motors, filiale du groupe Auto Hall, sont réunis à Casablanca afin de signer un nouvel accord de partenariat entre le producteur de véhicules chinois et son distributeur exclusif au Maroc et dans plusieurs pays du continent.

Par Nora Jaafar, Publié le 21/06/2019 à 16:12, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Cette convention signe une montée en puissance de leur collaboration avec un élargissement de la gamme (introduction des voitures pour particulier) et, en décembre de cette l’année, la mise sur le marché de Véhicules Utilitaires Légers montés au Maroc. Puis, dès 2020, ce sera au tour des véhicules électriques DFSK de faire leur entrée au Maroc et sur le continent. 

 

Dernière-née des filiales Auto Hall, Africa Motors a été créée en 2015 pour développer l’activité d’Auto Hall avec la Chine et plus particulièrement avec un de ses plus grands constructeurs Dongfeng. Au vu de l’expérience d’Auto Hall dans le secteur du matériel roulant, cette entité a en effet été choisie par DFSK (joint-venture du groupe Dongfeng et Sokon) pour représenter en exclusivité la marque chinoise au Maroc ainsi que dans plusieurs pays d’Afrique.

 

Abdellah El Mouadden

 

Cette collaboration s’est concrétisée, en 2016, par l’introduction sur le marché marocain d’une gamme de pick-up et de mini véhicules dans le segment des Véhicules Utilitaires Légers. Les très bons résultats de vente, quelque 3 500 unités, ont montré tout le potentiel de ces véhicules, particulièrement les mini camions. Les ventes devraient d’ailleurs atteindre les 10 000 unités par an.

 

Ces excellents résultats ont décidé DFSK et Africa Motors à renforcer leur collaboration en franchissant une nouvelle étape dans l’expansion de la marque automobile chinoise au Maroc. Outre l’introduction de la gamme de véhicules particuliers, cette année 2019 est marquée par l’implantation d’une première unité de montage sur place. Celle-ci concernera, dans un premier temps, les Véhicules Utilitaires Légers mais elle pourrait s’étendre à d’autres modèles dans le futur. Dès l’année prochaine, l’arrivée des véhicules électriques devrait encore renforcer la présence de DFSK au Maroc, et plus largement en Afrique. Les partenaires tablent sur des ventes prévisionnelles de 10 000 unités, à partir de l’année 2020.

 

Africa Motors en quelques mots

 

Africa Motors, filiale de Auto Hall, a été créée en 2015. Elle représente au Maroc et dans plusieurs pays du continent, les marques de DFSK (Chine) depuis 2016 et GAZ (Russie) depuis 2018.

 

 

DFSK en quelques mots

 

DFSK, joint-venture du groupe Dongfeng Motor et Sokon Holding Company, a été créée en 1986. Faisant partie des 500 plus grandes entreprises mondiales, Dongfeng Motor est le second constructeur automobile chinois totalisant quelque 3,83 millions de véhicules vendus en 2018. Quant à Sokon, elle est la plus grande compagnie automobile en Chine de l’Ouest. Elle est implantée dans 3 pays étrangers (Chine, Indonésie et États-Unis), avec 7 usines dont la capacité de production atteint les 700 000 unités.

 

Conscient des enjeux environnementaux, le groupe investit massivement en Recherche et Développement afin de concevoir les voitures du futur. Grâce à ses 6 laboratoires de R&D installés en Chine, États-Unis, Japon et Allemagne, DFSK est désormais réputée pour ses innovations en matière de véhicules électriques intelligents, ainsi que de systèmes d’aide à la conduite (Auto drive).

 

Implanté dans 70 pays, le groupe dispose de deux unités de production hors de Chine, ainsi que 8 unités d’assemblage.

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. ...

Marché financier international : l'OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars

Dans un communiqué récemment publié, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé avoir réuni une émission obligataire sur les marchés internationaux. Ainsi, conformément à l’autorisation de son ...

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...

lebief.ma - banniere-covid