Aller au contenu principal

USA-Maroc : le partenariat des deux pays de plus en plus fort

Par Nora Jaafar, Publié le 28/07/2021 à 16:33, mis à jour le 28/07/2021 à 17:19
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
USA-Maroc : le partenariat des deux pays de plus en plus fort

Joey Hood, secrétaire américain d’État adjoint par intérim aux affaires du Proche-Orient, a loué le partenariat entre le Maroc et les États-Unis lors de sa visite à Rabat. Ce mercredi 28 juillet, Hood a donné une conférence de presse avec le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, après leur rencontre. Il a souligné que les deux pays bénéficient d’un partenariat «encore plus fort», rappelant que Rabat et Washington commémorent et célèbrent 200 ans d’amitié. «Bien sûr, nos relations bilatérales sont encore plus anciennes que cela - elles remontent à l’indépendance des États-Unis, lorsque le Maroc a été le premier pays à reconnaître les États-Unis naissants», a-t-il assuré.

Le responsable a également discuté du soutien américain au processus politique mené par les Nations Unies (ONU) pour trouver une solution mutuellement acceptable à la question du Sahara, réitérant que son pays continuera à encourager les parties prenantes à s’engager dans des pourparlers. Hood a profité de cette occasion pour confirmer que les USA appuient les efforts de l’ONU pour nommer un nouvel envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara «dès que possible». Le poste en question est vacant depuis mai 2019, notamment depuis le départ de Horst Köhler pour des raisons de santé.

Par ailleurs, Hood a salué les initiatives de paix du Maroc dans la région, y compris son soutien au dossier politique de l’ONU lié à la Libye. «Nous apprécions le soutien continu du Maroc aux efforts de l’ONU en Libye, et son soutien au retrait des forces étrangères et à la préparation d’élections nationales réussies dans ce pays», a précisé le responsable, notant que ce processus est une «étape essentielle vers une Libye stable, unifiée et démocratique».

La visite du haut fonctionnaire américain s’inscrit dans le cadre d’une tournée diplomatique qu’il a entamée en début de semaine, avec une visite en Algérie. Au Maroc, il visitera également l’exposition de la Légation américaine à la Bibliothèque nationale de Rabat, qui célèbre 200 ans de liens entre le Maroc et les États-Unis. Aussi, le déplacement de Joey Hood à Rabat intervient à un moment où le Royaume et les États-Unis se sont engagés à renforcer leurs liens et leur coopération à tous les niveaux.

Pour rappel, la réunion d’aujourd’hui fait suite à une autre qui s’est tenue en mai dernier entre Bourita et le secrétaire d’État, Antony Blinken. Les deux responsables se sont entretenus à Rome lors de la réunion ministérielle de la Coalition mondiale anti-Daech. Blinken avait salué le rôle de pionnier du Maroc dans la promotion de la paix régionale.

Enfin, en plus du Maroc et de l’Algérie, Hood doit également se rendre au Koweït, où il rejoindra le secrétaire d’État lors de sa visite au Moyen-Orient.

Affaire Brahim Ghali : l’ex-cheffe de la diplomatie espagnole sera auditionnée le 4 octobre

L’ex-ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, sera auditionnée le 4 octobre prochain à 13h par le juge d’instruction du tribunal de Saragosse. Cette audience s’inscrit dans l...

Les frontières du Maroc avec Sebta et Melilia resteront fermées jusqu’au 31 octobre

L’Espagne a décidé de prolonger d’un mois la fermeture des frontières de Sebta et Melilia avec le Maroc. Cette décision a été signée par Fernando Grande-Marlaska, ministre de tutelle, qui a prolongé l...

Nouveau gouvernement : quelle est la prochaine étape ?

L’identité des profils éligibles aux postes ministériels dans le prochain gouvernement sera bientôt...

Coalition RNI-PAM-PI : quelles sont les chances de briller ?

Dans ce podcast, TelQuel s’intéresse à la coalition gouvernementale 2021-2026 et ses perspectives de réussite. Le journal reçoit Nabil Abdel, enseignant chercheur, membre du mouvement Maan, et Mehdi L...

Guelmim : le parquet classe l'affaire du décès de Abdelouahab Belfquih

Abdelouahab Belfquih s'est bel et bien suicidé. C'est la conclusion de l'enquête menée par le parquet à Guelmim. Le Procureur général du Roi près la Cour d'appel de Guelmim a annoncé, vendredi, que...

Quelle place pour l'opposition dans la nouvelle Chambre des représentants ?

Maintenant que la majorité est formée, les autres partis politiques marocains passent automatiqueme...