Aller au contenu principal

Afghanistan : les États-Unis intensifient leurs frappes contre les talibans

Par Khansaa Bahra, Publié le 26/07/2021 à 16:27, mis à jour le 26/07/2021 à 20:44
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Un soldat de l'armée américaine monte la garde dans une base afghane du district de Khogyani, dans la province orientale de Nangarhar. © Wakil Kohsar, AFP (archives)

Afin d’aider une armée afghane assiégée, les États-Unis ont intensifié leurs frappes aériennes dans le sud de l’Afghanistan. Selon Kenneth McKenzie, patron du Commandement central de l’armée américaine (Centcom), le pays est prêt «à continuer ce haut niveau de soutien dans les jours à venir, si les talibans continuent leurs attaques».

Notons que ces frappes interviennent suite à une offensive menée par les talibans depuis le mois de mai contre les forces afghanes. Cette offensive coïncide avec le début du retrait définitif des forces internationales du pays, prévu d’ici la fin du mois d’août, et désormais quasiment achevé. Privées du soutien américain, les forces gouvernementales n’ont opposé qu’une faible résistance et ne contrôlent plus, pour l’essentiel, que les capitales provinciales et les axes majeurs. Ainsi, les talibans se sont emparés depuis presque trois mois de vastes portions rurales de l’Afghanistan.

Lire aussi : L’Afghanistan aux mains des talibans

Jeudi dernier, les talibans ont affirmé qu’ils contrôlaient 90% des frontières de l’Afghanistan. «Les frontières de l’Afghanistan avec le Tadjikistan, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, l’Iran» sont concernées, a affirmé Zabihullah Mujahid, porte-parole des insurgés, à l’agence publique russe Ria Novosti. Toutefois, ces affirmations n’ont pas été vérifiées de manière indépendante.

Climat : 216 millions de personnes risquent d’être déplacées d’ici 2050

La Banque mondiale (BM) tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme au sujet de la crise climatique mondiale. Dans un rapport publié le lundi 13 septembre, l’institution financière internationale a ex...

Protocoles des sages de Sion : la plus grosse fake news antisémite du XXe siècle

Les Protocoles des Sages de Sion, un texte inventé de toutes pièces par la police secrète du tsar et publié pour la première fois en Russie en 1903, présentait un plan fictif de conquête du monde étab...

Les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni scellent un pacte historique

Une nouvelle alliance voit le jour. Ce mercredi 15 septembre, les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni ont lancé un partenariat historique de sécurité et de défense dans la zone indo-pacifique. B...

5G et Edge Computing : quels effets sur les systèmes de transport intelligents

La 5G et l'Edge Computing ont vocation à améliorer de manière significative les performances des applications et des objets connectés en facilitant la gestion croissante des données en temps réel. Dan...

Peut-on se remettre d'un attentat ?

Cela n'aura échappé à personne : dans le mot terrorisme, il y a terreur. Derrière chaque attentat se cache l'un des objectifs d'une poignée de tueurs : terroriser une population et mener contre elle u...

À la recherche de solutions au conflit israélo-palestinien

Un premier ministre israélien reçu en Égypte, une première depuis plus de dix ans. L'objectif de ce...